Partager :

L’expérience israélienne en matière de lutte contre le terrorisme est de plus en plus recherchée en Europe occidentale notamment. C’est ainsi qu’une délégation de spécialistes britanniques de l’antiterrorisme arrivera prochainement en Israël. Il s’agira d’apprendre des méthodes contre le phénomène des attentats « spontanés » perpétrés par des individus isolés.
La Grande-Bretagne est l’un des pays européens les plus touchés par le terrorisme islamique et les derniers attentats commis dans ce pays ont été le fait d’individus ayant agi sans réseau organisé mais uniquement inspirés par l’idéologie islamo-fasciste.
Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a prévenu les Européens à de nombreuses reprises que le terrorisme qui frappe Israël et qui était souvent justifié ou « expliqué » par eux finirait un jour par les atteindre… (Source : http://www.lphinfo.com)
Dans Le figaro : Arnaud Danjean est député européen (LR), ancien membre de la DGSE, membre de la sous-commission Sécurité/Défense du Parlement européen et spécialiste reconnu des questions de sécurité. « Les services britanniques, familiarisés de longue date avec le terrorisme, sous toutes ses formes, sont compétents. Ils sont sans doute ceux – à part peut-être les Israéliens- qui sont allés le plus loin dans l’intégration de leurs différentes structures antiterroristes.
Suite au 11 septembre et plus encore après les terribles attentats de Londres en 2005, les services de renseignement (connus sous leurs anciennes abréviations de MI5 pour l’action intérieure et MI6 pour l’action extérieure) et la police ont mis en place des dispositifs centraux et régionaux très opérationnels et très intégrés. Malheureusement, Manchester et Londres sont l’illustration tragique que même avec un dispositif intelligent et des compétences reconnues, l’infaillibilité n’existe pas en contre-terrorisme ».
L’antiterrorisme (ou lutte contre le terrorisme) est l’ensemble des tactiques et stratégies de défense et de sécurité que les gouvernements, les militaires et d’autres groupes adoptent pour combattre le terrorisme..L’antiterrorisme s’appuie sur des lois particulières ainsi que des services policiers et judiciaires spéciaux. Ce sont les services de renseignements qui s’occupent de la surveillance des terroristes.
En France, l’antiterrorisme dépend du ministère de l’intérieur, plus précisément de la DGSI. À titre d’exemple, à la suite des attentats de janvier 2015, le gouvernement français a été amené à faire voter la loi relative au renseignement.
La coopération internationale permet une collaboration entre les différents services de renseignement ou de Police, de plus Interpol peut coordonner des actions antiterroristes à l’échelle internationale. Les interventions sont confiées à des forces spéciales.

Partager :