Partager :

Le ministère de la protection de l’environnement échantillonné les plages israéliennes. Il a officiellement annoncé que 47,4% des plages sont considérées comme «propre» à «très propre» alors que les mêmes analyses l’année dernière n’indiquaient que seulement 29% des plages, étaient mentionnées « propres ».

Conclusion : une amélioration considérable de l’entretien des plages d’Israël. Ces chiffres de 47,4% démontrent l’engagement israélien pour un environnement propre. Les plages les plus sales se trouvent à Gan Raveh, Jiser A-Zarka et à l’extrême-nord de Nahariya.
Les plages les plus propres sont  à  Eilat, Bat Yam, Tel Aviv et Hertzliya.
Voici la liste : Betzet Beach, South Hertzliya Beach, The Beach Cliff (Hertzliya), Sidney Ally (Hertzliya), Tel Baruch, Bat Yam, Parc national de Sorek estuaire, Palmachim, Palmachim Sands et Eilat- Electric Company, Phare , plages Princesse et Sun Bay. Il convient de noter que la responsabilité de la propreté des plages revient aux autorités locales. L’indice « plage propre »  est publié deux fois par semaine, sur un échantillon de  66 plages. (Tel Avivre)

UN GRAIN DE PROPAGANDE.
Israël est incontestablement un “pays de plages” et la question de savoir ou se trouve la plus belle plage d’Israël fait débat dans la pays. Des plages urbaines de Tel Aviv aux plages reculées de la Galilée occidentale, chaque Israélien a sa plage préférée, quoi de plus normal puisque ils les fréquentent tout au long de l’année. On n’y trouve aussi tous les sports nautiques imaginables.
Partager :