Partager :

Le salon international Aero India est un salon professionnel important dans le secteur de l’aéronautique, du spatial et de la défense en Inde. Il a lieu tous les deux ans. La 11ème édition se déroule du 14 au 18 février 2017 toujours à Bangalore.
D’après le site air-cosmos, le but du Ministère de la défense indien, qui aujourd’hui opère une flotte d’avions de combat à 95% pilotée, est de renverser la tendance de manière drastique. D’ici 10 ans, la défense indienne table sur une flotte aérienne équilibrée, à 50% piloté et à 50% non piloté. Une ambition évaluée à des milliers de drones qui pourrait représenter jusqu’à 5 milliards de dollars d’ici 2027 !
Par ailleurs l’armée de terre indienne souhaite équiper l’ensemble de ses bataillons de systèmes de mini-drones. Soit un marché de plusieurs centaines de plateforme qui pourrait avoisiner le milliards d’euros !
La filière drone en Inde passe nécessairement par le recours à des industriels étrangers. Traditionnellement, l’industrie la plus présente en Inde est celle israélienne.
Les forces armées indiennes mettent en œuvre déjà plusieurs plateformes d’IAI (Israel Aerospace Industries) : le Heron, le Searcher ou le Harops.
IAI DÉVOILE À L’AERO INDIA À BANGALORE UNE VERSION D’EXPORTATION DE HERON TP.
IAI a développé une version spécifique à l’exportation de son drone le Heron TP, à moyenne altitude et à longue durée d’autonomie, qui sera diffusé pour la première fois au salon Aero India de Bangalore, peut-on lire dans flightglobal.com
Adapté de la ligne de base Heron TP – qui fait partie de l’aviation israélienne depuis 2010 et qui a également été choisi par l’aviation allemande pour évoluer au Mali et en Afghanistan avec déjà 30 000 heures de vol – le modèle XP a été conçu pour se conformer aux restrictions imposées par le régime international de contrôle des missiles 2, l’accord MTCR 2. L’un des principaux changements a été de réduire sa capacité de charge utile de 1 tonne et plus à 450kg.
Pour IAI, le nouveau Héron TP-XP “constitue un avion stratégique multi-mission, multi-charge utile” capable de fonctionner dans des conditions météorologiques extrêmes. L’IAI a fourni auparavant aux forces armées indiennes un hélicoptère Héron 1 plus jeune, et New Delhi avait montré de l’intérêt à obtenir également le modèle TP.
La société israélienne espère «renforcer et approfondir» sa relation avec les partenaires indiens, sous les auspices de la politique d’acquisition de «New Delhi», «Make in India». «Heron TP-XP est un élément important de cette coopération en cours».

Partager :