« L’indépendance de la Banque d’Israël, pilier central de la politique »

 

Après la nouvelle baisse du shekel, le Premier ministre a demandé aux députés Likoud de cesser de mettre en cause le gouverneur de la Banque centrale • Netanyahou a souligné qu’il n’est pas question de porter préjudice à l’indépendance de la Banque d’Israël • L’ouverture du marché boursier a commencé par des baisses, puis le shekel a remonté la pente et le dollar s’est stabilisé à 3,64 

Un principe intangible, que Bibi a forgé

Le Premier ministre a précisé une fois de plus, mercredi 22 février, que l’indépendance de la Banque d’Israël ne sera pas mise en cause (par les remous de la réforme judiciaire).

Il a ordonné aux députés Likoud : « Arrêtez de critiquer le gouverneur, de mettre en cause l’indépendance de la Banque d’Israël – c’est un pilier central de la politique. » Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, qui a appelé à l’arrêt des hausses des taux d’intérêt, a tenté de s’expliquer : « Je soutiens l’indépendance de la Banque d’Israël. »

Intervention salutaire pour la valeur de la monnaie

Les déclarations du Premier ministre sont intervenues dans le contexte de la baisse du shekel par rapport au dollar, puis le shekel a de nouveau augmenté – le dollar se stabilisant à 3,64.

Le shekel s’est également affaibli face à l’euro, qui s’échangeait à 3,87. Le marché boursier a ouvert à la baisse, les principaux indices ayant chuté- plus tard dans la journée, pour repartir vers la hausse. L’indice Tel Aviv-125 a diminué de 0,15 %.

Rappel historique : Bibi a œuvré à cette indépendance

Netanyahou a tweeté, en hébreu et en anglais sur son compte Twitter – comme un message rassurant à l’intention du monde :  « La loi sur la Banque d’Israël a été adoptée sous ma direction. Elle garantit l’indépendance du comité monétaire dirigé par le gouverneur dans la fixation du taux d’intérêt. Rien ne changera cela.

Il a formulé ces directives, en réponse au ministre des Affaires étrangères Eli Cohen qui a appelé à « formuler un plan avec le gouverneur de la Banque d’Israël pour arrêter les hausses de taux d’intérêt ». Ce matin, Cohen a publié une clarification et écrit : « Ayant travaillé pour une société de notation internationale, dirigé de grandes entreprises, ayant été expert-comptable et professeur de finance dans le passé, je soutiens l’indépendance de la Banque d’Israël. Toute autre interprétation est déformée.

Je propose de privilégier les outils d’aide aux jeunes couples et aux emprunteurs hypothécaires. »

LE PLUS. La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine. Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/ypmm/#p=1

Votre magazine est livré chez vous en toute confidentialité
S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  [email protected]  pay pal

Ou directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Loi du Retour ou qui est Juif ?Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email

Partager :