Partager :

Miki Zohar, député du Likud, est Ministre de la Culture et des Sports.  Il avait affirmé récemment que « le premier ordre du jour d’un nouveau gouvernement dirigé par le parti avec d’autres partis de droite et religieux sera l’adoption d’un projet de loi permettant à la Knesset de passer outre les décisions de la Haute Cour de justice ».

Au micro de la Douzième chaîne, Zohar avait déclaré que « nous souhaitons gouverner, donc la chose essentielle que nous ferons sera de promulguer la clause de neutralisation. »

Miki Zohar, dixième sur la liste électorale du Likud et considéré comme un très proche allié de Netanyahu, a défendu Ben Gvir comme étant « une personne de droite qui a conservé sa fierté juive ».

« Ceux qui pensent qu’Itamar Ben Gvir est un horrible personnage qui ne contribue pas à Israël se trompent amèrement et sont tout simplement des menteurs », a-t-il soutenu lors d’une interview accordée au site d’information Srugim.

« Il croit en de très nombreux principes auxquels nous, au Likud, croyons également – et il y a aussi certains domaines dans lesquels nous ne sommes pas d’accord avec lui. »

LE PLUS. AVANT QU’IL ENTRE AU GOUVERNEMENT. « A la question de savoir s’il insisterait pour inclure Ben Gvir dans un éventuel gouvernement dirigé par Netanyahu après les élections du 1er novembre, Zohar a répondu : « Pour être clair, je ferais tout pour qu’il fasse partie du gouvernement. Mais en même temps, je le dis à Itamar Ben Gvir et je le lui dirai aussi en temps voulu – il va devoir s’adapter aux positions du Likud et à la politique du gouvernement que Netanyahu et le Likud dirigeront. »

 

Partager :