Partager :

La vague de licenciements signalée au sein de la société Intel dans le monde entier arrive désormais en Israël. Des employés de divers services ont ainsi reçu des avis de cessation de leurs fonctions.

Un responsable d’Intel Israël a déclaré que « les licenciements en Israël seront toutefois relativement faibles ».

Intel, qui compte environ 12 000 employés dans l’Etat hébreu, est le plus grand employeur de la haute technologie israélienne.

La même source chez Intel Israël a affirmé que la société cherchait un moyen d’économiser des milliards, d’examiner la réduction de la main-d’œuvre par des congés sans solde, la réduction de la portée des emplois à des postes à temps partiel et des régimes de retraite volontaire. Intel, comme les autres géants du monde de la high-tech, a été mis en difficulté en raison de la crise économique mondiale et de la baisse de la demande de nouveaux ordinateurs portables.

« Comme il a été annoncé il y a quelques mois, et en réponse aux conditions du marché et aux changements macroéconomiques, Intel Global s’efforce d’économiser des milliards de dollars de coûts au cours des trois prochaines années, entre autres en rationalisant la taille des équipes et en limitant les embauches, ce qui entraîne une certaine réduction des effectifs dans le monde, y compris en Israël, » a déclaré Intel Israël.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :