Partager :

Les forces de police renforceront leurs effectifs mercredi soir dans certaines zones du sud, par crainte de tirs et de jets de pierres après la demi-finale du Mondial entre le Maroc et la France, comme cela s’est produit après les précédents matchs de l’équipe nationale.

Après la victoire du Maroc en quart de finale ce week-end, des émeutes ont éclaté dans la région du Néguev, dont Rahat, Lakia et Tel Sheva. En conséquence, la police de la région a tenu des discussions ces derniers jours en préparation des demi-finales pour éviter des incidents similaires, notamment des dommages aux véhicules de police.

Les forces de police renforceront leurs effectifs mercredi soir dans certaines zones du sud, par crainte de tirs et de jets de pierres après la demi-finale du Mondial entre le Maroc et la France, comme cela s’est produit après les précédents matchs de l’équipe nationale. L’exploit de l’équipe marocaine a été célébré non seulement dans le sud, mais aussi dans d’autres villes importantes du secteur arabe en Israël, notamment à Nazareth et Reineh. I24NEWS. COPYRIGHTS.

LE PLUS. SELON I24NEWS.

Des célébrations ont eu lieu à travers Israël, en Cisjordanie et à Gaza samedi soir après la victoire historique de l’équipe nationale marocaine sur le Portugal en quarts de finale de la Coupe du monde, faisant de celle-ci la première équipe africaine et arabe à accéder aux demi-finales du plus grand tournoi de football.

Les fans de football du Moyen-Orient et d’Afrique ont en effet adopté l’équipe comme la leur, beaucoup notant qu’elle avait été victorieuse contre des équipes de pays qui avaient historiquement colonisé le royaume d’Afrique du Nord.

Des feux d’artifice ont été tirés et des bonbons distribués dans plusieurs villes arabes du pays, où des concerts de klaxons ont également été entendus. Des affrontements sporadiques ont toutefois été signalés à Jérusalem-Est entre des résidents locaux et des policiers, accusés d’avoir fait un usage excessif de la force pour interrompre les célébrations. Dans la ville méridionale de Tel Sheva, un jeune de 17 ans a été arrêté pour avoir lancé une pierre sur une voiture de police lors des réjouissances après la victoire.

Tandis que les drapeaux palestiniens ont été régulièrement brandis dans les stades du Qatar tout au long de la Coupe du monde, les Palestiniens de Gaza se sont également réjouis de la victoire du Maroc. Certains tenaient même des affiches avec des drapeaux palestiniens et marocains portant le slogan : « Un peuple, un pays ».

Des scènes similaires ont été vues en Cisjordanie, où les Palestiniens sont descendus dans les rues, agitant des drapeaux palestiniens et marocains. Sur la place Arafat à Ramallah, des milliers de personnes ont dansé et des bonbons ont été distribués à la fin du match.

Le Maroc possède des liens culturels et religieux profonds avec l’État juif, et des centaines de milliers d’Israéliens sont issus de familles juives ayant fui le royaume nord-africain. Ces liens se sont encore renforcés à la suite des accords d’Abraham, qui ont vu Rabat normaliser ses liens avec Jérusalem en 2020.

« Je suis heureux, mais ce n’est pas parce que j’ai des racines marocaines. C’est principalement parce que je soutiens le plus faible et que le Maroc a joué intelligemment, en utilisant les outils dont il disposait », a déclaré Rafi Nidam, PDG de l’équipe de football du SC Ashdod, au site d’information Walla. « J’adore cette petite équipe qui joue au football contre les grands et je n’exclus absolument pas qu’elle gagne la Coupe du monde. Son succès devrait inspirer le football israélien », a-t-il ajouté, soulignant cependant son étonnement de voir les footballeurs marocains agiter à tout-va le drapeau palestinien. « Je ne sais pas si cela est dirigé contre nous », a-t-il dit.

צעירים? הזוג הזה טוען שלקנות דירה למגורים זו טעות גורלית. יצאנו לבדוק מה הפתרון שהם מציעיםPower Couple

L’exploit de l’équipe marocaine a été célébré non seulement dans le sud, mais aussi dans d’autres villes importantes du secteur arabe en Israël, notamment à Nazareth et Reineh.
Partager :