Partager :

La municipalité de Jérusalem est la seule ville d’Israël à participer au projet européen Sunrise.

Au cours des trois prochaines années, la ville de Jérusalem travaillera avec 40 organisations pour développer un ensemble de nouvelles technologies et solutions qui amélioreront la durabilité des infrastructures contre les effets des épidémies et d’autres risques tels que la crise climatique.

La municipalité de Jérusalem est la seule ville de toutes les villes d’Israël à participer au projet, dans le cadre de son implication et de son investissement dans le traitement du changement climatique dans l’Etat juif. Le plan municipal pour faire face à la crise climatique est conçu pour assurer la résilience des infrastructures naturelles, physiques, économiques, économiques et sociales de la ville dans la réalité du climat variable et des événements extrêmes. L’objectif est d’assurer la sécurité et la santé des résidents de la ville et de prévenir les risques.

Le nouveau projet UE Sunrise est un projet basé sur le partage international des connaissances et vise à garantir la disponibilité, la fiabilité et la continuité des infrastructures urbaines critiques telles que les transports, l’énergie, l’eau et les services de santé.

Dans le cadre des objectifs du projet, la municipalité de Jérusalem partagera sa connaissance de la gestion de la crise du coronavirus a et d’autres crises étendues pour aider et développer des technologies.

Le plan municipal à Jérusalem comprend un large éventail d’action pour faire face au changement climatique, tels que: réduire les émissions et limiter la pollution de l’air, plantation d’arbres dans la sphère publique, ainsi que d’autres entreprises qui contribueront à réduire la pollution de l’air dans la ville.

« Je suis fier que Jérusalem participe à cet important projet. La coopération internationale contribuera à traiter le changement climatique dans la ville », a affirmé Moshe Lion.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :