Partager :

Dassault Systèmes aide les start-up israéliennes à faire progresser leur technologie.

Le programme aide les start-ups à se connecter aux outils dont elles pourraient avoir besoin pour le développement de produits et offre une assistance 24h/24 et 7j/7 avec une personne de contact dédiée au sein de l’entreprise.

PARIS – Ange ou accélérateur ? La société française de logiciels Dassault Systèmes utilise sa technologie, sa puissance et son argent sonnant et trébuchant pour propulser des start-ups – y compris israéliennes – dans la cour des grands.

Dassault Systèmes développe des logiciels pour la conception et la simulation de produits en 3D et aide les petites entreprises à commercialiser leurs produits. Fondée en 1981 et basée en banlieue parisienne, cette entreprise de 20 000 personnes a des employés dans 140 pays et développe encore plus la technologie.

Cela inclut une entreprise technologique israélienne spéciale appelée CorNeat , qui a été mise en évidence par Dassault Systèmes et qui accélère maintenant les essais cliniques grâce à la « 3DExperience for Startups ». Le programme aide les entreprises de moins de cinq ans à dynamiser leur activité avec des solutions et un accompagnement.

Le programme offre jusqu’à trois mois d’expériences 3D où les entreprises peuvent tester leurs produits facilement et à moindre coût à l’aide de modèles 3D et d’autres types de simulations. Dassault fournit et paie également les ressources cloud, ce qui représente une dépense importante pour les entreprises qui doivent payer pour stocker leurs données.

Le programme aide les start-ups à se connecter aux outils dont elles pourraient avoir besoin pour le développement de produits et offre une assistance 24h/24 et 7j/7 avec une personne de contact dédiée au sein de l’entreprise. Le programme fournit également des ressources pour aider les chefs d’entreprise à réseauter et offre même des conseils pour les problèmes personnels qui surviennent tout au long du parcours professionnel.

Chez Dassault Systèmes, tous les employés sont attendus et encouragés à allouer 10 % de leurs heures de travail aux entreprises du programme d’accélération, même s’ils travaillent sur des éléments dans des départements complètement différents. Les start-up comme CorNeat n’ont certainement pas oublié cette partie du package.

« Leur équipe nous a aidés à collecter des données pour nos essais cliniques », a déclaré le co-fondateur et PDG de CorNeat, Almog Aley-Raz, lors d’un entretien.

Aley-Raz et son équipe s’affairent à créer des cornées artificielles qui s’intègrent de façon permanente à l’œil naturel. La cornée artificielle est l’une des premières à vivre en permanence avec le tissu oculaire résident et à remplacer les cornées déformées ou malades. Une fois l’implant inséré, la cornée retrouve la vue sans douleur ni inconfort. Ce n’est pas une mince affaire.

« Le matériau que nous utilisons, développons et optimisons est très, très unique car c’est le seul matériau qui s’incruste dans les tissus à vie sans réponse inflammatoire », a expliqué le co-fondateur de CorNeat, le Dr Gilad Litvin, qui est le médecin-chef de la société. . «Chaque implant que vous mettez dans le corps déclenche un processus complexe, et notre corps essaiera de le repousser, et s’il ne peut pas, il finira par se recouvrir d’une couche fibreuse. Notre matériel n’est pas encapsulé.

«Chaque implant que vous mettez dans le corps déclenche un processus complexe, et notre corps essaiera de le repousser, et s’il ne peut pas, il finira par se recouvrir d’une couche fibreuse. Notre matériel n’est pas encapsulé.

Dr Gilad Litvin

La première implantation de l’entreprise a eu lieu il y a 22 mois avec l’aide de Dassault Systèmes. Faire passer des essais cliniques aux entreprises pour obtenir l’approbation de la FDA est l’une des ressources proposées par Dassault Systèmes. Pour CorNeat, c’est un don du ciel.

Chaque entreprise a des besoins différents

« Chaque entreprise a des besoins différents », a déclaré Aley-Raz. « Notre équipe d’ingénieurs utilise cette plate-forme et elle comprend des logiciels de conception, des logiciels de simulation et de contrôle des modifications… ce sont de nombreux éléments qui facilitent notre travail et nous aident. De plus, Dassault Systèmes est propriétaire de Medidata, qui est une plateforme de gestion clinique.

Aley-Raz a souligné l’importance des conseils tout au long des essais cliniques. Pour tant d’entreprises, c’est la partie la plus difficile. La création de produits à des fins de test peut prendre beaucoup de temps et coûter un bras et une jambe. Pour faire des itérations sur la greffe d’œil, les fondateurs de CorNeat disent que l’utilisation de la plate-forme 3D est un gain de temps considérable. Mais, il y a quelque chose que la technologie ne peut toujours pas battre.

« Leur équipe nous a aidés à collecter des données pour nos essais cliniques », a déclaré Aley-Raz. « Ce sont les domaines dans lesquels nous tirons parti et, bien sûr, de l’exposition ! Il y a l’équipe marketing qui nous aide à propager le système. Nous avons besoin d’être exposés aux investisseurs et aux principaux leaders d’opinion… Dassault Systèmes est formidable.

Frédéric Vacher est le fondateur du 3DExperience Lab et actuel responsable de l’innovation. Vacher a créé le lab il y a six ans et surveille les objectifs de développement durable de l’ONU pour trouver les meilleurs projets qui donnent un réel impact.

Vacher ne travaille que sur ce qu’il appelle des « projets de rupture » ​​car il veut regarder le monde avec un « œil neuf » et aider les entreprises à évoluer afin de répondre aux grands défis auxquels nous sommes confrontés en tant que société, notamment le bien-être, l’énergie, la mobilité et la pollution – pour n’en nommer qu’une poignée.

« C’est vraiment ambitieux. Nous créons un réseau mondial. Nous sommes inclusifs, nous ne résoudrons donc pas tous les défis seuls. Personne ne va. Alors en travaillant avec l’intelligence collective, en collaboration avec des start-up, avec des passionnés, avec des labos de recherche… on peut trouver des solutions », a déclaré Vacher.

Vacher a parlé de l’importance du mentorat, affirmant que donner des logiciels gratuits est formidable, mais offrir des mentors aux entreprises émergentes, c’est encore mieux. Les mentors sont réels, mais les entreprises de services du monde entier sont en ligne.

Le laboratoire 3DExperience existe à Paris, Boston, en Inde et à Munich, récemment ouvert. Dassault Systèmes prévoit d’ouvrir un autre laboratoire à Shanghai et ensuite, disent-ils, ils pourront desservir presque le monde entier.

Source : jpost.com

Partager :