Partager :

Des startups israéliennes à la COP 27, la chronique de Jean-François Strouf.

Nous allons commencer par faire quelques remarques générales autour de la présence israélienne dans les COP annuelles sur le climat.  Il s’agit de la participation israélienne la plus importante depuis le début des conférences internationales sur le climat en 1995.

Mais alors alors que les représentants des Etats présents essaient de conclure des accords qui sont en grande partie symboliques et non contraignants, Israël a présenté des startups de technologie climatique qui font la différence ici et maintenant.

La délégation comprenait 700 personnes, allant d’experts du changement climatique à des personnalités issues de ministères. A l’intérieur de cette délégation 10 startups sélectionnées parmi plusieurs centaines ont pu présenter leurs innovations dans la zone bleue, la zone qui n’est accessible qu’aux représentants des gouvernement et à des délégations spécifiques, et où se déroulent les négociations.

Les critères de sélection de ces startups ont été sélectionnés parmi 700 entreprises israéliennes de technologie climatique en raison de leur impact climatique actuel et potentiel, de leur potentiel économique et de leur innovation technologique.

Aucune de ces startups ne nous est inconnue. Au fil de nos rencontres du jeudi matin nous les avons sélectionnées pour vous les présenter et apparemment nos critères coïncidaient avec ceux de la délégation israélienne.

Tomorrow.io utilise un logiciel basé sur l’IA pour fournir des informations météorologiques prédictives et exploitables. Conclu lors de la COP27 :  un partenariat avec Microsoft

HomeBiogas, un système d’arrière-cour qui transforme les déchets organiques en gaz de cuisson et en engrais

H2Pro utilise l’électricité pour séparer l’eau en hydrogène et en oxygène de manière efficace et sûre, permettant l’adoption d’un carburant hydrogène durable. Accord signé avec la société marocaine Gaia

Beewise, gère des ruches autonomes qui abritent deux millions d’abeilles grâce à l’IA et la robotique

Perspectives pour l’avenir ? Israël participe à l’Alliance MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) pour l’innovation climatique et créer des projets concrets qui seront partagés l’année prochaine lors de la COP28 à Dubai.

www.radioj.fr
Jean-François Strouf

 

Partager :