Partager :

Malgré le ralentissement du marché immobilier, les prix des appartements ont grimpé de 1,1 % au cours des mois d’août à septembre par rapport aux mois de juillet à août, complétant ainsi une augmentation de 19,8 % au cours de l’année écoulée – soit la plus forte augmentation annuelle des prix en une décennie, selon les données du Bureau central des statistiques (CBS) publiées ce mardi.

L’indice des prix à la consommation a également augmenté en octobre de 0,6%, ainsi l’inflation de l’année écoulée a atteint 5,1%.

En juillet-août, les prix des appartements ont bondi de 1,9 % par rapport à juin-juillet. En septembre, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,2 % et l’inflation est demeurée à 4,6 %, comme en août, malgré les hausses de taux d’intérêt.

« La Banque d’Israël doit immédiatement arrêter la hausse des taux d’intérêt, qui nuit directement à la poche de la population et au secteur des affaires et à sa capacité à étendre ses activités. Cela conduira à un ralentissement de l’activité dans l’économie. Une nouvelle augmentation des taux d’intérêt n’arrêtera pas la guerre en Ukraine mais pourrait conduire à l’étranglement financier de nombreuses entreprises et rendre le panier de produits et services plus chers pour le public », a réagi le président de l’Association des Industriels d’Israël Ron Tomer.

SOURCES I24NEWS.
Partager :