Partager :

RADIO J. Bonjour Ilana, nous allons parler dans notre chronique de ce matin de Twitter et d’Elon Musk (ses relations avec Israël).

TWITTER. Elon Musk a annoncé jeudi dernier qu’il a acquis Twitter et a prévu de licencier 75% des 7500 employés de Twitter. En Israël, ce dossier est très suivi par les médias. De nombreux israéliens travaillent (à partir de Tel-Aviv et de Californie) pour Twitter.

Elon Musk est né en 1971 à Pretoria. il est un entrepreneur, chef d’entreprises et milliardaire sud-africano-canado-américain. Elon Musk détient une fortune estimée à plus de $188,5 milliards.

En 2021, Elon Musk révèle être atteint du syndrome d’Asperger. Elon Musk est père de six enfants. «J’ai été envoyé à l’école du dimanche anglicane, mais les partenaires de mon père dans son entreprise d’ingénierie étaient juifs, alors j’ai été envoyé à l’école maternelle juive. C’était également à proximité et c’était une bonne école. Alors je chante ‘Hava Nagila’ un jour, Jésus le lendemain ».

Elon Musk : « Je pense qu’il est très important qu’il existe une arène inclusive pour la liberté d’expression. Twitter est devenu, de facto, une sorte de place au centre de la ville, une place publique. Il est très important que les gens aient la sensation qu’ils peuvent s’exprimer librement, dans les clous de la loi – et qu’ils aient réellement cette liberté. »

A. ISRAËL. Le DG de Tesla et SpaceX Elon Musk avait discrètement visité Israël il y a trois ans pour découvrir la culture du pays et y promouvoir le futur de ses entreprises.  L’identité du nouveau propriétaire potentiel de Twitter est scruté par tous. Et sa vision d’Israël aussi…

B. ELLISON. Elon Musk a réuni plusieurs milliards de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs pour soutenir son offre de rachat de Twitter. “Le cofondateur d’Oracle, Larry Ellison, la société de capital-risque Sequoia Capital et la plateforme de cryptomonnaies Binance en font partie.”

A noter que Larry Ellison est juif et a déjà investi en Israël. Le multimilliardaire, qui siège au conseil d’administration de Tesla, apporte plus d’1 milliard de dollars, “ce qui en fait le plus gros bailleur de fonds” de l’opération, relève un média économique américain.  Ellison connait très bien le high-tech israélien.

En Israël, les milliardaires amis de Elon Musk (ils sont nombreux) ne ses sont pas exprimés en public. Mais il est clair, que les officiels israéliens suivent à la loupe les évolutions du capital de Twitter qui joue un rôle incroyable pour forger les opinions publiques mondiales.

Les principaux bailleurs de fonds de Elon Musk pour le rachat de Twitter sont « Morgan Stanley Investment Management » – la branche d’investissement de Morgan Stanley.

Fort est de constater qu’Elon Musk n’a jamais fait de déclarations hostiles à l’Etat d’Israël. Bien au contraire. Ceci explique certainement pourquoi la presse économique israélienne voit d’un oeil assez favorable le rachat potentiel de Twitter par Elon Musk. 

C. BIBI. Elon Musk avait rencontré l’ancien premier ministre lors de son voyage en Israël. Le rendez vous de deux heures avait pour sujet les technologies du futur en Israël, dont les réseaux électriques et les voitures autonomes. Bibi avait parlé de sa rencontre avec Musk lors d’une conférence de presse, indiquant: « J’ai rencontré Elon Musk. Il m’a dit qu’Israël est une puissance technologique, et qu’il apprécie ce qu’on fait ici. »

« Le Negev est le futur de l’énergie en Israël » aurait dit Musk au Premier Ministre. « Vous pouvez installer des systèmes de production d’énergie solaire ici et cela vous fournira plus d’électricité que nécessaire — de l’énergie propre. »

Globes avait rapporté que Musk était en visite en Israël pour discuter d’une collaboration avec la startup spécialisée dans l’intelligence artificielle Cortica. Dans un tweet, Musk avait déclaré que les informations concernant la collaboration avec Cortica sont « complètement fausses » et avait ajouté qu’il n’a « même pas entendu parler de Cortica » et qu’il emmenait simplement ses enfants « en vacances de printemps pour voir les sites historiques d’Israël et de Jordanie »

D. TWITTER ET ANTISEMITISME. Des tweets antisémites sur Israël ont été publiés sur Twittre presque toutes les cinq secondes en 2020.

L’antisémitisme sur Twitter a augmenté et est beaucoup plus courant qu’auparavant, révèle une nouvelle étude réalisée par l’Institut pour l’étude de l’antisémitisme contemporain (ISCA). Entre 2019 et 2020, plus de deux millions de tweets concernant les Juifs ou Israël étaient antisémites.

« Le contenu antisémite était principalement lié à des complots de domination mondiale juive, au conflit au Moyen-Orient et à la Shoah », a déclaré l’ISCA. « Nous devons faire plus de recherches pour identifier les sources de la propagande antisémite. Certaines d’entre elles proviennent de groupes néonazis, d’organisations antisionistes et d’activités parrainées par l’Iran. »

Les tweets sur les Juifs ont augmenté de 11 % en 2020 pour atteindre 1.531.912, et au cours de la même période, les tweets antisémites sur les Juifs ont augmenté pour atteindre 14 % de l’ensemble des tweets.

Des tweets antisémites sur Israël ont été publiés presque toutes les cinq secondes en 2020. 2021 a été une année record pour l’antisémitisme, selon le 28e rapport annuel du Centre d’étude du judaïsme européen contemporain de la faculté des sciences humaines de l’Université de Tel-Aviv.

Partager :