Partager :

Ce qui est devenu une réussite du café israélien – la chaîne de café Aroma – a été victime de la dernière escalade de la guerre en Ukraine lundi après que la Russie a frappé plusieurs villes ukrainiennes avec un barrage de missiles.

Aroma, qui est très populaire en Israël et pourrait être décrit comme « le Starbucks d’Israël », s’est étendu à de nombreux pays du monde et est resté ouvert ces derniers mois à Kiev en raison du calme relatif.

Mardi, l’ambassadeur d’Israël en Ukraine, Michael Brodsky, a tweeté une photo de la branche Aroma endommagée. Il a ajouté à côté de la photo : « Le bar israélien Aroma Espresso à Kiev a été endommagé hier, à la suite des attaques de missiles russes contre la capitale ukrainienne. La salve massive de la Russie sur l’Ukraine, qu’elle a tenté d’expliquer comme une frappe de précision sur des installations militaires alors qu’elle était clairement dirigée contre des civils, a fait de nombreux morts. Le décompte officiel est de 19.

Quelques jours plus tôt, samedi, le pont russe reliant le continent à la Crimée annexée en 2014 avait été touché lors d’une mystérieuse attaque dont des responsables ukrainiens ont déclaré anonymement au New York Times qu’elle avait été menée par Kiev. Les dommages structurels visuels au pont de Kertch ont été un coup embarrassant pour le président russe Vladimir Poutine, qui l’a qualifié d’acte terroriste, et les frappes de missiles de lundi seraient la vengeance.

Gabriel Attal

RADIO J. COPYRIGHTS.

Partager :