Partager :

L’Association d’Israël, de Grande-Bretagne et du Commonwealth (IBCA) a pour tradition d’organiser un dîner annuel à l’occasion de la Journée Balfour, le jour même de l’anniversaire de la Déclaration Balfour ou au cours de la première quinzaine de novembre.

Comme ce fut le cas pour de nombreuses autres traditions au cours des deux dernières années et demie, elles ont été mises de côté en raison du COVID. Comme les craintes de la grippe ont remplacé celles du COVID et que les gens font maintenant la queue pour se faire vacciner contre la grippe, l’IBCA ne sait pas s’il y aura une bonne participation à un dîner Balfour cette année et a décidé de célébrer le Balfour Day différemment. Elle a donc décidé de célébrer la Journée Balfour différemment. Elle a organisé une visite d’une journée complète de la Jérusalem mandataire britannique le 2 novembre, date du 105e anniversaire de la Déclaration Balfour.

Étant donné que la plupart des membres de l’IBCA vivent à Herzliya, Netanya, Raanana et Kfar Saba, une journée à Jérusalem sera prévue avec la possibilité de prendre un thé Devonshire avec des scones, du beurre, de la confiture et de la crème fraîche ou fouettée, ainsi que du thé servi dans une théière.

La visite comprendra des monuments de Jérusalem, dont certains ont été conçus par des architectes britanniques. La présidente de l’IBCA, Brenda Katten, promet que le dîner Balfour sera rétabli l’année prochaine, qui sera le 75e anniversaire.

Faut-il rappeler que la déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte datée du 2 novembre 1917 et signée par Arthur Balfour, le secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), personnalité éminente de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste, aux fins de retransmission.

Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l’établissement en Palestine d’un projet national (présenté comme « un foyer national pour le peuple juif », traduction de « a national home to the Jewish people »).

Cette déclaration est considérée comme une des premières étapes dans la création de l’État d’Israël.

Source : MSN & Israël Valley

 

Partager :