Partager :

En juillet 2022, l’Autorité israélienne de l’innovation a annoncé un budget de 29 millions de dollars pour construire un centre de recherche en informatique quantique dirigé par la startup israélienne Quantum Machines, qui aidera également à créer un ordinateur quantique.

Le nouveau centre d’informatique quantique d’Israël fait partie de l’initiative nationale quantique israélienne de 1,25 milliard NIS (390 millions de dollars), lancée en 2018 pour faciliter la recherche quantique pertinente, développer le capital humain dans le domaine, encourager les projets industriels et inviter la coopération internationale en matière de R&D.

Israël compte environ deux douzaines de startups et d’entreprises actuellement axées sur les technologies quantiques, dont Quantum Machines, qui a levé 50 millions de dollars en septembre dernier. L’entreprise a été fondée en 2018, et a ensuite développé un langage universel standard pour les ordinateurs quantiques, ainsi qu’une plateforme unique qui les aide à fonctionner.

Selon le Times of Israel, la Direction de la recherche e04t du développement du ministère de la Défense (DDR&D) lancera un appel d’offres distinct pour financer le développement de technologies quantiques à usage militaire pour un montant supplémentaire de 100 millions de NIS, a déclaré l’autorité d’innovation. Selon leur annonce conjointe mardi, le budget financera deux voies parallèles. L’Autorité israélienne de l’innovation se concentrera sur le développement de l’infrastructure pour la capacité de calcul quantique, qui, selon elle, pourrait inclure l’utilisation de technologies provenant de l’étranger. Parallèlement, la Direction de la recherche et du développement de la défense (DDR&D) du ministère de la défense créera un centre national doté de capacités quantiques qui travaillera avec des partenaires universitaires, industriels et gouvernementaux pour développer un processeur quantique et un ordinateur quantique complet.

Itamar Sivan, cofondateur et PDG de Quantum Machines, a déclaré dans un communiqué de l’entreprise que l’objectif du projet était « de donner aux entreprises israéliennes l’accès aux technologies et services quantiques les plus avancés afin qu’elles puissent développer une expertise quantique approfondie dans l’industrie et le monde universitaire. Cette expertise permettra aux entreprises israéliennes de divers secteurs et industries d’acquérir une position de leader mondial. »

Les 29 millions de dollars d’Israël sont minuscules par rapport aux gouvernements ci-dessus et aux éléphants de la technologie. Selon des projections récentes, le marché mondial de l’informatique quantique devrait passer d’environ 470 millions de dollars en 2021 à environ 1,765 milliard de dollars en 2026.

Ami Appelbaum, président de l’Autorité israélienne de l’innovation, a déclaré que le nouveau centre était « la réponse à une défaillance stratégique existante du marché et fait partie de la politique de l’autorité visant à permettre à l’industrie de maintenir sa position de leader à l’avant-garde des technologies de rupture et perturbatrices ».

L’informatique quantique est une technologie que l’industrie israélienne ne peut ignorer », a déclaré Dror Bin, PDG de l’Autorité israélienne de l’innovation, dans un communiqué mardi. L’industrie doit acquérir des connaissances et accéder à des infrastructures qui lui permettront de développer des moteurs de croissance pour les activités qu’elle décidera de mener.

Source :  Diginomica & Israël Valley

 

Partager :