Partager :

Israël va augmenter le quota de permis de travail pour les Palestiniens de Gaza à 15 500 dimanche, étendant une politique que les responsables de la défense considèrent comme un moyen de maintenir le calme sur le front sud du pays.

1 500 permis supplémentaires seront ajoutés au quota, a déclaré vendredi la liaison militaire d’Israël avec les Palestiniens, connue sous l’acronyme COGAT. Cette décision a été prise à la suite d’une évaluation menée par le ministre de la Défense, Benny Gantz.

Le ministère de la Défense a approuvé un plan provisoire visant à porter le nombre de permis pour Gaza à 20 000, une augmentation sans précédent. À la mi-2021, seuls 7 000 Palestiniens disposaient d’un permis pour travailler ou commercer en Israël. (TIMES OF ISRAEL)

COGAT. Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires est une unité du Ministère israélien de la défense qui s’occupe de coordonner les questions civiles entre le Gouvernement israélien, les Forces de défense israéliennes, les organisations internationales, les diplomates et l’Autorité palestinienne.

Partager :