Partager :

Amai Proteins, la start-up israélienne basée à Rehovot qui a développé des protéines génération répondant aux besoins des consommateurs et de l’industrie, est le gagnant mondial de la compétition XTC 2022. Extreme Tech Challenge (XTC) est la plus grande compétition mondiale de start-ups destinée aux entreprises motivées et qui s’est tenue début juillet. Plus de 2000 start-ups issues de plus de 100 pays ont concouru dans 10 domaines à fort impact, …

La surconsommation de sucre est à l’origine du syndrome métabolique (obésité, diabète, etc.), un problème de santé mondial qui touche principalement les classes socio-économiques défavorisées. La production de sucre pèse également lourdement sur les terres arables et la consommation d’eau, et contribue à la pollution de l’air, des sols et des mers.

«Amai, qui signifie » sucré » en japonais, produit le premier édulcorant 100 % protéiné au goût agréable et adapté au marché grâce à la plateforme Pro3 d’Amai : AI-CPD (Computational Protein Design) Pro-Design, fermentation de précision Pro-Planet et technologie alimentaire Pro-Taste. Notre premier produit, sweelin, est une protéine durable, 100 % sucrée, capable de réduire de 40 à 70 % le sucre ajouté dans une grande variété d’aliments et de boissons, sans modifier l’expérience gustative du consommateur. Les nouvelles protéines imitent les protéines qui résident dans des conditions difficiles (par exemple, la mer Morte, les sources chaudes, les marais acides) et sont donc adaptées aux exigences du marché alimentaire de masse. Parmi ces denrées figurent les boissons gazeuses, les jus de fruits, les produits laitiers, les produits laitiers alternatifs, les sauces, les pâtes à tartiner, les collations, le ketchup, le chocolat, le beurre de cacahuète, les barres énergétiques, les aliments fonctionnels, et bien d’autres encore. Cette solution allie rentabilité et améliorations significatives de l’impact, tant pour la santé de nos populations que pour celle de notre planète», explique le Dr Ilan Samish, PDG et fondateur d’Amai Proteins.

Source : Agromedia

Partager :