Partager :

Rivulis, société de système d’irrigation qui a été créée en 1966 au Kibboutz Gvat vient d’annoncer avoir signé des accords définitifs pour un financement de 250 millions de dollars US. Il est un leader mondial de la micro-irrigation dont l’objectif est de permettre et de promouvoir une chaîne d’approvisionnement agroalimentaire durable pour non seulement nourrir notre planète mais aussi la sauver des périls du changement climatique.

Eran Ezra, directeur financier de Rivulis, a expliqué : « Ce montage financier, offert par des institutions bancaires aussi prestigieuses, souligne notre forte dynamique de progression pour devenir un leader mondial de l’irrigation et du climat, et témoigne du fort soutien reçu à cet égard. Ce montage permettra une forte croissance organique tout en nous permettant de réaliser la fusion déjà annoncée avec Jain’s IIB. Les conditions obtenues par les banques, y compris la structure des engagements et des échéances, nous donneront la flexibilité opérationnelle dont nous avons besoin pour exécuter nos plans stratégiques visant à rendre l’irrigation moderne accessible aux cultivateurs du monde entier et permettront à la direction de se concentrer sur les tâches qui nous attendent. »

Dalit Uri, HSBC Israël, responsable des services bancaires aux entreprises, a ajouté : « Nous sommes fiers de soutenir Rivulis, une entreprise véritablement innovante qui s’engage à résoudre les défis les plus pressants de notre planète : nourrir l’humanité tout en préservant la planète des périls du changement climatique. En tant que banque internationale de premier plan, il était naturel pour nous de faire partie du voyage de Rivulis pour aider les cultivateurs du monde entier. »

Rivulis propose les solutions d’irrigation les plus innovantes pour les cultures saisonnières, permanentes et protégées, à travers ses trois marques de produits et services : Rivulis, Eurodrip et Manna.

Rivulis dispose de 16 sites de fabrication à grande échelle répartis sur six continents, de trois centres de R&D (Israël, Californie et Grèce) et de plusieurs centres de conception de projets d’irrigation dans le monde entier.

Source : Presswire & Israël Valley

 

Partager :