Partager :

Le 15 mai, les Arabes commémorent ce qu’ils appellent la Nakba, date de la création de l’Etat d’Israël qui est assimilée pour eux à une catastrophe.

Cette journée est marquée également au sein des universités israéliennes au sein desquelles les étudiants arabes peuvent tranquillement étudier. Ces bonnes conditions ne les empêchent de manifester avec des drapeaux palestiniens au beau milieu des campus, contre l’Etat d’Israël.

Ainsi, aujourd’hui, on a pu assister à des scènes de la sorte à l’université de Tel Aviv, notamment, où plusieurs étudiants arabes sont sortis avec des drapeaux palestiniens.

En face d’eux, des étudiants juifs brandissaient des drapeaux israéliens et criaient:  »On ne vous laissera pas prendre le pays ».

Trois étudiants arabes ont été arrêtés soupçonnés d’avoir frappé des policiers et des étudiants juifs. Un des manifestants arabes a déclaré:  »Notre lutte ne cessera pas, nous ne pouvons pas ignorer l’occupation.

Peu importe si Israël essaie de nous repousser, nous y serons pour rappeler qu’elle existe, génération après génération », dixit un étudiant arabe qui jouit de tous les droits à l’université de Tel Aviv.

 

/lphinfo.com/

Le syndicat des enseignants menace d

Partager :