Le père d’Angelina Jolie est pro-Israël. Et l’actrice elle-même?

Par |2022-05-08T08:31:07+02:008 Mai 2022|Catégories : CULTURE|
Partager :

Angelina Jolie est une actrice, réalisatrice, scénariste, productrice, mannequin, écrivaine et ambassadrice de bonne volonté américano-cambodgienne. Elle a reçu trois Golden Globes, deux Screen Actors Guild Awards et un Oscar du cinéma.

Selon Courrier International : « À Lviv, quand les sirènes se mettent à hurler, même Angelina Jolie doit se précipiter dans un abri. L’actrice américaine, émissaire du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, est venue se faire une idée par elle-même de la situation des personnes déplacées dans l’ouest de l’Ukraine. Elle visite un hôpital pour enfants, inspecte des logements. L’événement fait le tour des réseaux sociaux, sur lesquels circulent quantité de selfies de gens avec l’actrice à Lviv ».

Lorsqu’Israël avait été attaqué récemment par le Hamas, Angelina Jolie avait montré peu d’empathie. Son père Jon Voight n’hésite pas à faire entendre son avis sur des sujets de politique internationale. L’acteur de 76 ans est un fervent défenseur de l’état d’Israël et s’exprime régulièrement sur le conflit israelo-palestinienens.

Selon Courrier International :

La visite de zones de guerre et de crise n’est pas une nouveauté pour Angelina Jolie. En tant qu’émissaire spéciale de l’ONU, elle s’est rendue en Sierra Leone, au Tchad, au Soudan, au Liban et au Yémen. Elle connaît les tentes de réfugiés, les gens traumatisés par la fuite et l’étonnement de ceux qui ne s’attendaient vraiment pas à ce que l’actrice de Tomb Raider vienne les voir.

Bien que le déplacement d’Angelina Jolie se déroule dans le cadre d’une mission internationale lancée personnellement par le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, il soulève des questions. Est-il vraiment nécessaire qu’une célébrité se rende dans une zone de crise qui n’est toujours pas sécurisée ? Accompagnée d’une escorte d’agents de sécurité qui auraient peut-être mieux à faire ?

Le moment choisi pour cette visite est certes discutable. Ses intentions le sont sans doute moins. Angelina Jolie a en effet pour mission d’attirer l’attention – et de veiller à ce que les zones de crise et de conflit, mais surtout les gens et leurs souffrances, ne tombent pas dans l’oubli. Au mieux, cela débouche sur des conférences internationales de bailleurs de fonds et sur toutes sortes de dons.

 

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut