Partager :

A Tokyo, la tour Nakagin et ses célèbres appartements-capsules va bientôt être démolie. Elle avait attiré le regard des architectes israéliens.

Vue de la tour Nakagin

 

La démolition doit débuter le 12 avril. Les propriétaires des modules vont tenter d’en sauver quelques-uns.

Autrefois icône futuriste du patrimoine architectural japonais, la « Nakagin Capsule Tower », empilement d’appartements-boîtes dans le quartier d’affaires tokyoïte de Shimbashi, doit être démolie, à l’issue d’une longue bataille pour tenter de la sauver.

Les propriétaires des modules de ce bâtiment dessiné par l’architecte Kisho Kurokawa et inauguré en 1972 veulent cependant tenter d’en sauver quelques-uns avant la démolition qui doit commencer le 12 avril, a déclaré à l’AFP l’un d’entre eux, Tatsuyuki Maeda.

L’ouvrage, fait de deux tours mitoyennes de 11 et 13 étages, est composé de 140 « capsules », de petites chambres à large hublot de 10 mètres carrés à peine, réparties autour d’un pilier central. A l’origine, ces modules avaient été conçus pour être enlevés indépendamment les uns des autres et remplacés tous les 25 ans, mais cela n’a jamais été fait et ces éléments sont peu à peu tombés dans la décrépitude.

BFMTV

Partager :