Partager :

59% des Israéliens cachent leur judéité quand ils voyagent à l’étranger

La plupart des Israéliens craignent l’antisémitisme et cachent leur identité juive lorsqu’ils voyagent à l’étranger, tout en estimant qu’Israël n’en fait pas assez pour lutter contre l’antisémitisme en ligne, selon une étude de la Ruderman Family Foundation. Les conclusions de l’étude ont été présentées lundi au lobby de la Knesset pour les relations juives israélo-américaines.

Selon l’enquête, 62% des Israéliens pensent qu’Israël devrait prendre des mesures face aux incidents antisémites dans le monde, notamment en envoyant des équipes de secours lorsque cela est justifié. 38% pensent que l’État ne parvient pas à lutter de manière adéquate contre l’antisémitisme en ligne. Dans le même temps, seuls 5% pensent que la communauté internationale en fait assez pour éradiquer l’antisémitisme.

En outre, 73% des Israéliens s’identifient dans une large mesure aux autres Juifs du monde en cas d’incident antisémite. Seulement 1% de ceux ayant répondu ont affirmé qu’ils ne s’identifiaient pas du tout à cette situation.

L’enquête a en outre révélé que 28% des Israéliens âgés de 18 à 29 ans sont « très inquiets » pour leur sécurité à l’étranger – une sensation partagée par 16% des Israéliens de 60 ans et plus. Ces 21% de ce groupe d’âge ont également déclaré qu’eux-mêmes ou leurs connaissances avaient été exposés à des incidents antisémites, contre 8% dans ce dernier groupe.

Les jeunes Israéliens ont également exprimé une plus grande inquiétude à révéler d’où ils venaient lorsqu’ils voyageaient : environ 13% des Israéliens âgés de 18 à 29 ans ont déclaré qu’ils ne diront pas qu’ils viennent d’Israël, contre 8% des Israéliens de 60 ans et plus. Dans l’ensemble, 59% des Israéliens ont déclaré qu’ils cachaient le fait qu’ils étaient juifs lorsqu’ils voyageaient à l’étranger.

Gabriel Attal (RadioJ)

Partager :