Partager :

L’hiver est encore là, et l’on peut d’ores et déjà se réjouir de la quantité d’eau qui est tombée.

Le lac de Tibériade n’est plus qu’à 1.06m de son niveau supérieur. Entre jeudi dernier et aujourd’hui, il a augmenté de 5 centimètres.

En Israël, on suit toujours de très près l’évolution du niveau du Lac de Tibériade. Il demeure une source importante d’eau pour l’agriculture et les besoins domestiques. Il est même la source unique d’approvisionnement pour les localités alentour et une partie des yishouvim du plateau du Golan.

Certes, de nos jours, plus de 90% des besoins en eau du pays sont fournis par le dessalement. Mais les experts recommandent toujours de prendre garde au niveau du Lac de Tibériade pour une raison simple : en cas de problèmes sur les installations de dessalement, il faudrait jusqu’à plusieurs mois pour que le système retrouve sa capacité. Dans ce cas, il serait très facile et rapide d’avoir recours aux réserves garanties par le Lac de Tibériade. Il s’agit donc d’un avantage stratégique à préserver.

A cela s’ajoute l’attrait touristique du Lac. Pendant toute l’année, beaucoup d’activités de détente ont lieu autour des eaux du Lac de Tibériade, ce qui constitue aussi un atout économique.

/lphinfo.com

Partager :