Partager :

Israël espère étendre les accords d’Abraham et établir des relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite et l’Indonésie, mais aucun pacte n’est imminent, a déclaré mardi le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid.

« Si vous me demandez quels sont les pays importants que nous envisageons, l’Indonésie en fait partie, l’Arabie saoudite bien sûr, mais ces choses prennent du temps », a-t-il affirmé auprès de la radio militaire.

Les « petits pays » pourraient normaliser les relations avec Israël dans « les deux prochaines années », a-t-il par ailleurs indiqué sans les identifier.

Ces déclarations interviennent tandis que la radio militaire a révélé qu’une délégation de responsables indonésiens s’était rendue en Israël pour discuter des stratégies de lutte contre le coronavirus.

Les responsables de la santé indonésiens ont rencontré leurs homologues afin de s’entretenir « sur les moyens de faire face à la pandémie », a indiqué la radio sans préciser la date de ces entrevues.

Des discussions entre Israël et l’Indonésie ont également eu lieu en vue d’une future normalisation des relations diplomatiques, avait confirmé au début du mois i24NEWS.

Selon un haut responsable du ministère israélien des Affaires étrangères, d’autres projets de normalisation avec des pays musulmans sont en cours, notamment avec les Iles Comores, les Maldives et sur le plus long terme, le Koweït et le Qatar.

i24News.

Partager :