Partager :

Un Israélien qui est récemment revenu d’Écosse a tenté de faire entrer dans le pays avec des centaines de homards sans avoir un permis approprié, a déclaré ce mercredi le ministère de l’Agriculture.

Le ministère a affirmé que l’homme avait tenté de faire passer en contrebande 330 espèces de bébés Homarus gammarus, connues sous le nom de homard européen ou homard commun, sans se conformer aux règles des licences d’importation – destinées à empêcher la propagation de maladies et les dommages à l’agriculture nationale.

Actuellement, Israël est indemne de la plupart des maladies qui nécessitent un signalement à l’Organisation internationale de la santé animale – une organisation intergouvernementale coordonnant, soutenant et promouvant le contrôle des maladies animales – y compris le virus du syndrome des points blancs, qui affecte toutes les crevettes pénéides.

Le ministère de l’Agriculture a indiqué qu’introduire des centaines de homards dans le pays sans s’assurer qu’ils sont exempts de maladies pourrait mettre en danger la population de homards sauvages en Israël et nuire au statut du pays en tant qu’exportateur dans ce domaine. À la suite de l’incident, les services vétérinaires ont ouvert une enquête en coopération avec l’Unité centrale d’exécution et d’enquête du ministère, qui a révélé que l’espèce avait été amenée dans une valise et avait subi un contrôle de sécurité à l’aéroport Ben Gourion sans sonner l’alarme avec responsables de la sécurité là-bas.

Gabriel Attal

radioj.fr

Partager :