Partager :

Dans sa dernière tournée à l’étranger, le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, a annoncé une série d’investissements notamment en Israël, où il est déjà très implanté.

Pour Israël, où il est le premier employeur privé du pays, Intel voit les investissements en grand. Primo, 600 millions de dollars seront injectés en R&D.  Deux cents millions pour un nouveau centre de recherche à Haifa – qui sera nommé IDC12 – ce qui fera du pôle israélien l’un de ses plus grands en matière de développement de puces, avec 6 000 employés au total.

À cela s’ajoutent 400 millions de dollars de plus pour étendre son campus Mobileye à Jérusalem.

Deuxio, Pat Gelsinger a validé un investissement exceptionnel de 10 milliards de dollars pour la création d’une nouvelle fab de production de puces, précisant que la première phase de la construction avait débuté. De quoi renforcer sérieusement les capacités de production d’Intel sur place : c’est déjà des usines de Kiryat Gat (Fab28) que sortent une grande partie des puces en 10 nm de 10e et 11e génération (Icelake et Tigerlake).

Nommé début janvier dernier, Pat Gelsinger a déjà lancé des chantiers énormes pour Intel, de la création d’un service de fonderie en passant par un plan d’autosuffisance américano-européen.

Partager :