Partager :

Tel Aviv reste un aimant puissant. Historiquement, cela s’explique par la place de Tel Aviv comme première ville juive de l’ère moderne et les limitations imposées à l’époque du Mandat britannique, où les Juifs ne pouvaient s’établir que dans la plaine côtière.

Aujourd’hui, Tel Aviv reste une métropole vibrante, créative, mais aussi de plus en plus bourgeoise. Les immeubles neufs sortent de terre en permanence, les chantiers du tramway et du métro promettent la fin des embouteillages.

Tel Aviv change tout le temps, mais sa population a parfois du mal à tenir le rythme. (Radio J. Pascale Zonszain)

Sur la côte méditerranéenne, Tel Aviv est une ville israélienne caractérisée par ses sobres immeubles Bauhaus datant des années 1930, dont des milliers sont regroupés dans l’ensemble architectural appelé Ville Blanche. Ses musées incluent le musée de la Diaspora, dont les expositions multimédias retracent l’histoire des communautés juives du monde entier, et le musée Eretz Israël, consacré à l’archéologie, au folklore et à l’artisanat du pays, installé sur le site où ont été retrouvées des ruines datant du XIIe siècle av. J.-C.

 

Partager :