Partager :

DEUXIEME EDITION CORRIGEE. La branche d’investissement de l’Université de Tel Aviv, TAU Ventures, devrait lever 50 millions de dollars dans un deuxième fonds créé pour investir dans des startups israéliennes en phase de démarrage, a déclaré l’organisation lundi.

Le fonds prévoit d’investir jusqu’à un million de dollars dans 15 à 25 entreprises fondées par des entrepreneurs israéliens.

Le précédent fonds de 20 millions de dollars de TAU Ventures, lancé en 2018, a soutenu des startups israéliennes telles que le développeur d’outils logiciels Swimm et Xtend, un fabricant de solutions de réalité étendue.

TAU Ventures dit utiliser « diverses ressources universitaires » pour « créer de la valeur pour les entrepreneurs ».

TAU Ventures a déclaré que tous les investisseurs du fonds précédent ont réinvesti dans le second fonds. Les deux fonds étaient dirigés par la société de capital-investissement étrangère Chartered Group, qui possède des bureaux à Singapour, au Japon et en Europe, ainsi que par de nouveaux investisseurs au Canada et aux États-Unis.

L’organisation a déclaré dans un communiqué qu’elle se concentrait spécifiquement sur les premières étapes de financement « où il y a une pénurie dans l’industrie. »

« Nous sommes dans une période où beaucoup d’argent circule sur le marché. Cependant, cela peut être trompeur car il y a toujours une pénurie d’investisseurs dans les premières étapes en Israël », a déclaré Nimrod Cohen, partenaire fondateur de TAU Ventures. « La plupart des investisseurs opèrent dans les phases A ou post-amorçage. Ils ne parlent pas aux entrepreneurs en phase initiale et veulent plutôt voir un produit qui a déjà atteint le marché. Nous couvrons cette étape critique qui permet à de nouvelles entreprises d’émerger. »

Cohen a précédemment dirigé les premiers investissements dans des entreprises telles que la société de marketing e-commerce Yotpo (aujourd’hui évaluée à plus d’un milliard de dollars), la startup de logistique Bringg, et WSC Sports, vendue à Snapchat, alors qu’il était à la société d’investissement Plus Ventures.

TAU Ventures fournit « une plateforme offrant des opportunités importantes en matière d’innovation et de progrès académique au-delà des limites du campus », a déclaré le président de l’université de Tel Aviv, Ariel Porat. « Elle permet aux étudiants d’intégrer une expérience pratique avec des startups de premier plan pendant leurs études ».

Récemment, l’Université de Tel Aviv est arrivée à la huitième place mondiale dans le classement 2021 de PitchBook des 50 principaux programmes de premier cycle qui produisent le plus d’entrepreneurs soutenus par des fonds de capital-risque. Selon l’étude, les programmes de premier cycle de l’université de Tel Aviv ont contribué à créer 912 entrepreneurs parmi ses diplômés, qui ont créé 761 entreprises et levé un total de 26,8 milliards de dollars entre 2006 et 2021.

TAU Ventures a déjà travaillé avec l’agence de sécurité israélienne, le Shin Bet, sur un programme d’incubation pour les jeunes entreprises technologiques dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, la cybersécurité, la robotique et les technologies financières.

Times of Israel (Copyrights)

 

Partager :