Partager :

Les Israéliens ont dépensé plus de 745 millions de shekels (206 millions d’euros) pendant les soldes du Black Friday vendredi, entre 8h et 14h, selon les données du processeur de carte de crédit Automated Bank Services.

Une augmentation d’environ 22% a été relevée par rapport à la même période l’année dernière, poursuivant une tendance à la hausse des dépenses pendant le Black Friday, où des prix très compétitifs sont proposés.

Le Black Friday est originaire des États-Unis mais il a gagné en popularité dans le monde entier en tant que journée de remises importantes, y compris en Israël.

De nombreux Israéliens profitent également de la journée pour effectuer des achats en ligne, notamment sur Amazon ou encore AliExpress.

Avant même que les détaillants n’ouvrent leurs portes tôt vendredi matin, les acheteurs en ligne aux États-Unis avaient déjà dépensé 76 milliards de dollars (67 milliards d’euros) depuis début novembre, une hausse de plus de 20% par rapport à l’année précédente, selon les données de la société de logiciels Adobe.

Des militants anti « Black Friday » ont toutefois ciblé vendredi lors de plusieurs actions les sites d’Amazon au Royaume-Uni et ailleurs en Europe pour dénoncer la surconsommation encouragée selon eux par le géant américain de la vente en ligne.

i24 News (Copyrights).

Partager :