Business, religion… Tel Quel (Maroc) consacre un portrait à Yoshiyahu Pinto.

Par |2021-11-25T15:47:36+01:00novembre 25th, 2021|Catégories : CULTURE|
Partager :

Tel-Quel : « Yoshiyahu Pinto est crédité de pouvoirs magiques. Ce maroco-israélien prétend rapprocher ses deux patries. Tel Quel dresse son portrait.

Lorsque l’occasion de rencontrer Yoshiyahu Yosef Pinto se présente, elle ne se rate pas. L’homme est nimbé de mystère, ses sorties médiatiques sont rares. Et le rabbin Pinto entretient des liens avec les plus puissants de ce monde. Certains lui demandent conseil. D’autres souhaitent partager le temps de celui qu’ils considèrent comme un érudit.

Au-delà du religieux, le rabbin est un homme éclectique. On peut parler de tout ou presque avec lui : business, religion, débat sur l’état de la société… Nombreux sont ceux qui se pressent autour de lui pour obtenir ne serait-ce que quelques minutes de son temps. Que ce soit dans un yacht sur la côte californienne, dans sa villa casablancaise ou dans un gratte-ciel new-yorkais.

Dire que le carnet d’adresses du rabbin est éclectique serait un euphémisme. L’homme a des ramifications dans de nombreux pans de la société. Si vous tournez les pages de son carnet d’adresses, vous retrouverez à la lettre D le nom de Patrick Drahi. Natif de Casablanca, le milliardaire franco-maroco-israélien est propriétaire de l’opérateur SFR, de Libération et de L’Express. Des entreprises placées sous la bannière du groupe Altice, dont la capitalisation boursière se situe autour de 5 milliards d’euros. L’homme d’affaires s’est récemment rendu à Casablanca pour y rencontrer celui que ses proches appellent affectueusement “le Rav” (diminutif de rabbin).

Parole d’Evangile.

Quelques pages plus loin, à la lettre E, figure le nom d’Eduardo Elsztain, considéré par beaucoup comme le big boss de l’immobilier argentin. L’homme a également placé ses billes dans le business juteux de l’agroalimentaire dans une grande partie de l’Amérique latine, à travers son entreprise Cresud. Pour voir son guide spirituel, Elsztain a embarqué à bord de son jet privé en pleine épidémie de Covid et traversé l’Atlantique pour passer une demi-journée à Casablanca au côté du religieux, avant de rentrer en Argentine.

À la lettre L, vous lèverez sans doute un sourcil d’étonnement en voyant le nom de la superstar du basket-ball LeBron James. L’espace d’une après-midi, en 2010, le quadruple champion de NBA a troqué le parquet pour un yacht afin d’échanger avec le rabbin. L’entretien spirituel se serait ensuite conclu par une généreuse donation en faveur de son organisation.

Dans le carnet d’adresses du rabbin, vous trouverez à coup sûr le nom de quelques ex-congressmen américains, comme [le républicain] Michael Grimm à la lettre G ou encore [le démocrate] Anthony Weiner à la lettre W. L’entourage de Yoshiyahu Pinto nous assure que les membres de la communauté du rabbin sont présents “du Congrès américain aux portes du Kremlin”, en passant par les fonctionnaires de l’Union européenne à Bruxelles. Le principal concerné dit fréquenter les chefs d’État ».

Courrier International (Copyrights).

Yassine Majdi

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut