Partager :

La ministre israélienne des Transports, Merav Michaeli, qui est également la présidente d’une nouvelle commission ministérielle sur l’égalité des sexes, a annoncé dimanche l’affectation de 155 millions shekels (44,3 millions d’euros) à un plan national de lutte contre la violence envers les femmes.

« Il est temps que nous passions des paroles aux actes », déclare Merav Michaeli (parti Avoda, gauche) lors de la première réunion de la commission, formée le mois dernier.

Selon la ministre, les violences faites aux femmes doivent être considérées comme un défi sociétal qui nécessite une protection et une aide pour les victimes.

« Les 155 millions de shekels que nous allons dépenser pour les soins, l’éducation, la répression, toutes ces choses qui arrêteront cette terrible violence et nous permettront d’avancer vers l’égalité et une vie sans violence », a-t-elle ajouté.

Mme Michaeli a par ailleurs indiqué que le gouvernement travaille également sur un projet de loi visant à reconnaître les violences exercées par des moyens économiques.

Le nombre de plaintes pour violence conjugale en Israël a bondi de 315% en 2020, durant la première année de la pandémie de Covid-19, selon une étude publiée la semaine dernière par la WIZO.

Selon le rapport, 26 féminicides ont été commis en Israël en 2020, contre 17 en 2019.

i24News (Copyrights).

Partager :