Partager :

Un nouveau rapport des Nations unies appelle à une action immédiate « pour faire face à la crise économique et fiscale persistante » dans les Territoires palestiniens.

Le rapport, publié par le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, indique que la situation financière dans les Territoires palestiniens est « catastrophique », pointant la stagnation économique et un taux de chômage élevé et persistant.

L’ONU appelle Israël, l’Autorité palestinienne et la communauté internationale à travailler ensemble dans les mois à venir pour remédier à cette situation.

Le rapport accuse également Israël de « contribuer à la crise », en retenant une partie des recettes fiscales qu’il collecte afin de compenser les montants que l’AP verse aux terroristes palestiniens emprisonnés.

« Il est de plus en plus difficile pour l’Autorité palestinienne de couvrir ses dépenses minimales, et encore moins de faire des investissements essentiels dans l’économie et le peuple palestinien », a déclaré Tor Wennesland, coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Fin octobre, Israël avait annoncé de prochaines réductions de courant dans les Territoires palestiniens, en raison d’impayés de Ramallah à la Compagnie israélienne d’électricité s’élevant à environ un demi-milliard de shekels (135 millions d’euros).

L’Autorité palestinienne avait réagi en indiquant qu’elle allait faire appel à la communauté internationale pour l’aider à payer sa dette.

i24 News (Copyrights).

Partager :