Partager :

Un livre de prières juif médiéval s’est vendu mardi pour 8,3 millions de dollars (7,1 millions d’euros) à la maison d’enchères Sotheby’s, a relayé Israel Hayom.

 Il s’agit du montant le plus élevé jamais déboursé pour un manuscrit hébreu.

Ce livre rare originaire de la région de Bavière en Allemagne est daté du 13e siècle ou début du 14e siècle. Il est connu sous le nom de Luzzatto mahzor, du nom de son ancien propriétaire, Samuel David Luzzatto, un érudit, théologien, poète et collectionneur de livres.

Écrit par un scribe du nom d’Abraham, le livre comprend plusieurs versions anciennes de prières qui ont depuis disparu de la tradition ashkénaze. Ses illustrations et ornements somptueux mettent en valeur la richesse de cette communauté.

Au fil des siècles, le manuscrit a voyagé en Italie puis en France où il a été racheté en 1870 par l’Alliance israélite universelle. Malgré ses craintes de voir l’ouvrage devenir la propriété d’un collectionneur privé, l’institution juive a justifié sa vente en invoquant une dette financière à régler.

L’enchère gagnante aurait été remportée par un acheteur américain anonyme.

Interrogée par Israel Hayom afin de savoir pourquoi elle n’avait pas cherché à racheter le manuscrit, la Bibliothèque nationale d’Israël a indiqué que « l’enchère de départ était très élevée et qu’une telle acquisition aurait nécessité l’implication de l’Etat ainsi que celle de donateurs ».  

Source : i24News (Copyrights)

Partager :