Partager :

La ministre suédoise des Affaires étrangères Ann Linde a fustigé la corruption au sein de l’Autorité palestinienne, à la suite d’une réunion avec les dirigeants de l’Autorité palestinienne à Ramallah mardi lors de sa récente visite en Israël et en Cisjordanie.

M. Linde a exprimé des hésitations au sujet de l’aide économique aux Palestiniens, affirmant que la corruption généralisée entravait le soutien suédois.

« Si nous voulons être en mesure de soutenir complètement le développement économique, nous ne pouvons bien sûr pas avoir de corruption à un niveau tel qu’il y en a en Palestine », a déclaré Mme Linde au radiodiffuseur public suédois mardi, avant ses réunions avec des responsables à Ramallah.

Les accusations de népotisme et de corruption ont longtemps harcelé les responsables à Ramallah et ont parfois déclenché des protestations dispersées contre l’Autorité palestinienne. 

Selon un récent sondage du Centre palestinien de sondage et de recherche, environ 83 % des Palestiniens pensent qu’il y a de la corruption dans les institutions de l’Autorité palestinienne.

Mme Linde a rencontré Mahmoud Abbas, le Premier ministre Mohammad Shtayyeh et son homologue Riyad al-Malki lors de sa rapide visite dans la région mardi.

Source : i24 News (Copyrights).

Partager :