Partager :

Les étudiants en médecine de toutes les facultés étaient en grève dimanche.

Environ 200 internes en médecine venus de tout le pays ont manifesté dimanche à Tel Aviv contre leurs conditions de travail. 

À la fin d’un rassemblement, sur la place de la cinémathèque, les manifestants ont bloqué les routes criant « soit une diminution du temps de travail, soit la grève » ou encore « les étudiants réclament la réduction du temps de travail ».

Le mouvement de protestation dure depuis plusieurs jours alors que les internes en médecine sont contraints d’effectuer des gardes de 26 heures d’affilée.

Les étudiants en médecine de toutes les facultés étaient aujourd’hui en grève en signe de solidarité avec la manifestation des internes.

Plus de 2.000 internes en médecine ont écrit des lettres de démission la semaine dernière.

A la demande de responsables du ministère de la Santé, les stagiaires ont annoncé avoir décidé de reporter de 24 heures le dépôt de leurs lettres de démission. Le ministère de la Santé a promis de revenir avec une proposition pour résoudre la crise, dans la soirée.

La semaine dernière, le ministre des Finances Avigdor Lieberman avait déclaré qu’il y avait un manque de médecins dans le pays.

« Il n’y a aucun problème dans ce secteur, mais tout le monde sait que le budget ne sera pas élargi et ceci est un phénomène récurrent. Nous ne céderons à aucune pression. Le principal problème avec les internes, c’est qu’il n’y a tout simplement pas assez de médecins en Israël. Aujourd’hui, la plupart des étudiants en médecine partent à l’étranger, malheureusement », avait-il dit. 

Le directeur général du ministère de la Santé, le Pr Nachman Ash, a affirmé que des réformes seraient établies pour réduire le temps de travail des internes mais que cela prendrait du temps.

i24News (Copyrights).

Partager :