Partager :

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken compte mettre en garde mercredi soir lors d’une réunion le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, contre les investissements chinois dans l’économie israélienne, a déclaré mardi un haut responsable du département d’État.

Selon i24News :

« Comme nous l’avons soulevé avec tous nos partenaires, nous serons directs également avec nos amis israéliens sur les risques pour nos intérêts communs de sécurité nationale qui découlent d’une coopération étroite avec la Chine », a-t-il affirmé lors d’un briefing avec des journalistes en amont de la réunion.

« Les États-Unis voient la Chine comme un concurrent défiant l’ordre mondial », a-t-il souligné.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken aura des entretiens bilatéraux séparés avec son homologue israélien Yaïr Lapid, à Washington depuis mardi, puis avec celui des Emirats arabes unis, Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, avant une rencontre à trois.

Leur réunion qui va « souligner notre volonté de continuer à célébrer le premier anniversaire des accords d’Abraham de normalisation aboutira à la création de deux groupes de travail trilatéraux » sur la « coexistence religieuse » et sur « l’eau et l’énergie », a indiqué le haut responsable.

Lors d’entretiens mardi entre Yaïr Lapid et la vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris a affiché un « soutien ferme » à ces accords signés en septembre 2020.

La vice-présidente a également réaffirmé le soutien des États-Unis à la sécurité d’Israël mais aussi à « la paix, la sécurité et la prospérité des Palestiniens ».

Partager :