Partager :

Israël et la Jordanie ont signé mardi un accord pour doubler la quantité d’eau fournie par l’Etat hébreu au royaume hachémite voisin, un des pays les plus déficitaires en eau au monde.

Selon Times of Israel:

« Cet accord est la preuve que « nous souhaitons des relations de bon voisinage », a déclaré la ministre israélienne de l’Energie, Karine Elharrar.

Mme Elharrar s’est rendue en Jordanie pour la cérémonie de signature par les représentants des deux pays au sein du Comité conjoint de l’eau, qui gère les relations bilatérales en matière d’eau.

Convenu par les deux parties début juillet, cet accord prévoit la vente par Israël de 50 millions de m3 d’eau par an au royaume hachémite en plus des 55 millions de m3 déjà fournis chaque année gratuitement à la Jordanie.

« Il s’agit de la plus grande vente d’eau dans l’histoire des deux pays », s’est félicité Gidéon Bromberg, directeur Israël de l’ONG environnementale régionale EcoPeace Middle East.

L’accord « reflète la compréhension grandissante que la crise climatique qui affecte déjà lourdement la région doit conduire à une plus grande coopération », a-t-il ajouté.

La Jordanie souffre de sécheresses extrêmes, et la coopération en matière d’eau avec Israël est bien antérieure au traité de paix conclu en 1994 entre les deux pays.

L’Etat hébreu est également un pays chaud et sec mais de nouvelles technologies ont permis de réduire le coût du traitement de l’eau salée permettant à Israël — leader mondial en dessalement — de vendre davantage de cette ressource à son voisin, sans compromettre la demande intérieure.

Les nouvelles quantités d’eau qu’Israël fournira à la Jordanie proviendront du lac de Tibériade, a indiqué Shaked Eliahu, porte-parole de la ministre Elharrar ».

Partager :