Intelligence artificielle. Israël associé aux Etats-Unis face à la Chine.

Par |2021-10-08T08:25:59+02:00octobre 8th, 2021|Catégories : HIGH-TECH|
Partager :

Le Congrès américain pousse pour un renforcement de la coopération avec l’Etat hébreu en matière de développement de technologies d’intelligence artificielle, alors que la crainte d’être surpassé par la Chine est de plus en plus prégnante. Une potentielle manne pour les industriels israéliens.


Présenté à la Chambre des représentants par le démocrate Jake Auchincloss début septembre, le projet de loi bipartisan United States-Israel Artificial Intelligence Center Act (USIAIC) marque le rapprochement encore accru voulu par Washington avec Jérusalem sur le développement des technologies d’intelligence artificielle (IA).

Un sujet élevé au rang de question de sécurité nationale, au vu des progrès chinois en la matière.

L’USIAIC prévoit la mise sur pied par le département d’Etat d’un centre israélo-américain afin de tirer profit des connaissances des secteurs académiques et des entreprises privées des deux pays pour développer les applications de l’IA, notamment en termes de labellisation de données, un besoin essentiel du renseignement géospatial (GEOINT).

Des liens déjà étroits.

Certaines entreprises américaines n’ont pas attendu ce texte pour s’appuyer sur les ingénieurs israéliens. IBM – d’ailleurs particulièrement actif en matière de lobbying sur l’IA – Google et Intel disposent d’importants centres de recherche et développement consacrés à cette technologie dans l’Etat hébreu. Et la création d’un tel centre sur le territoire américain pourrait bénéficier aux opérateurs du secteur, tels Verint.

Le dépôt du projet de l’USIAIC au Congrès intervient après le vote, fin juillet, de l’Intelligence Authorization Act (IAA) pour 2022. Dans le domaine technologique, l’IAA prévoit notamment que la Director of National Intelligence (DNI), Avril Haines, dresse les contours d’un programme de partenariats avec des agences de renseignement de pays alliés pour surveiller la progression des capacités chinoises – dont l’IA – et les investissements de Pékin dans ce secteur .

https://www.jforum.fr/

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut