Partager :

La bio-convergence. L’Autorité israélienne de l’innovation a identifié cette nouvelle discipline émergente qui combine la biologie avec d’autres disciplines telles que l’ingénierie, les matériaux avancés, la chimie et plus encore, comme l’un des futurs moteurs de croissance pour l’économie israélienne dans son ensemble.

Afin d’accroître la corrélation entre l’Autorité israélienne de l’innovation et la Bio-Convergence et de faire avancer ce segment, l’Autorité israélienne de l’innovation a produit un clip qui explique cette nouvelle discipline et comment Israël est positionné pour prendre la tête dans ce domaine au niveau mondial.

LE TRESOR. (www.tresor.economie.gouv.fr). Le terme de « bio-convergence » s’est dernièrement imposé pour désigner l’exploitation, par les entreprises de la health-tech, des synergies existantes entre les sciences du vivant, l’ingénierie et l’informatique afin de produire des technologies médicales plus performantes, précises et intelligentes (annexe).

Si les États-Unis, le Royaume-Uni et certains pays d’Asie peuvent être aujourd’hui considérés comme les leaders dans ce domaine, force est de constater que le gouvernement israélien, sous l’impulsion de l’Autorité de l’Innovation, œuvre à la valorisation du potentiel d’Israël et n’a pas renoncé à jouer un rôle essentiel pour mener à bien la révolution de la bio-convergence.

LE PLUS. ISRAEL21C.

Israel to invest NIS 100 million in bio-convergence.

The IIA announced in January that it would invest up to about $30 million in bio-convergence technologies and companies. In July, the governmental agency added a call for R&D proposals from academia and industry in the field of bio-convergence with a budget of $4 million.

In August, a third call for bio-convergence proposals — this time for collaboration between Israeli and South Korean companies — came with a $4.16 million budget and a plan to provide grants up to 50 percent of R&D expenses.

The bio-convergence push is a bit of a departure for the IIA.

“We usually work in a ‘bottom up’ approach and very seldom intervene and select a specific technological field for strategic investments,” Anya Eldan, vice president of the IIA’s Startup Division, tells ISRAEL21c. “In the past it has been cyber and fintech. Now we’ve identified bio-convergence as the next growth engine for the Israeli economy.”

Developing disease-fighting drugs the old-fashioned way takes decades and billions of dollars. The new era of pharma will see researchers from multiple disciplines working together.

 

Partager :