Partager :

La start-up israélienne Quantum Machines, qui développe un langage universel standard pour les ordinateurs quantiques ainsi qu’une plateforme unique qui les aide à fonctionner, a soulevé 50 millions de dollars dans une série B de financement dirigée par des investisseurs israéliens et étrangers, selon une annonce qui a été faite lundi.

Cette série d’investissement a été conduite par l’entreprise de capital-risque israélienne dirigée Red Dot Capital Partners, avec la participation d’Exor, une société de portefeuille néerlandaise ; de Claridge Israel ; de Samsung NEXT ; de Valor Equity Partners, dont le siège est à Chicago ; de TLV Partners ; de Battery Ventures ; et de 2i Ventures, une firme affiliée à la compagnie d’investissement israélienne Altshuler Shaham.

Fondée en 2018 par les experts en électronique quantique lauréats Itamar Sivan, Yonatan Cohen et Nissim Ofek, la start-up Quantum Machines est à l’origine de la construction d’une plateforme, QOP (Quantum Orchestration Platform), solution logiciel d’exploitation des systèmes quantiques pour faciliter les recherches et permettre de futures innovations, selon la firme.

Times of Israël.

Partager :