Partager :

HISTOIRE. Le 17 septembre 1394, le roi Charles VI de France ordonne l’expulsion de tous les Juifs du royaume. La dernière de l’époque médiévale. Avant cette ordonnance , les Juifs français avaient été confrontés à la destruction de textes religieux sacrés, à des taxes et politiques fiscales discriminatoires. Ils étaient également blâmés pour la peste noire qui avait ravagé l’Europe au milieu des années.

Les Juifs n’ont que peu de temps pour vendre leurs biens avant d’être escortés hors des terres françaises. « Dorénavant, nul juif ou juive ne pourra demeurer en notre royaume. La décision est irrévocable, sans exception ni privilège » annonce Jacques Prévost, crieur du roi Charles VI, aux Parisiens. Contrairement aux expulsions précédentes, cette expulsion n’est pas temporaire et le peuple juif ne commence à revenir en France qu’au début du XVIIème… (Natalie Sosna-Ophir).

LE PLUS. Charles Novak

Il ne faut pas oublier que les juifs d Avignon, de Carpantras, de l’Isle aux Sorgues , ont été eux protégés par le pape car sur terre papale. Crémieux, Darius Milhaud, Monteil, ou Pierre Vidal Naquet. Des juifs qui ont toujours été français.
Donc , comme l ont dit certains chercheurs, l’antisémitisme oui mais en même temps , il y a toujours eu des terres pour les accueillir ou les protéger. Y compris par les papes. L histoire de l antisémitisme est complexe si l on regarde de manière globale et non de manière locale.

 

 

Partager :