Partager :

Stanley Fischer a démissionné de son poste au conseil d’administration de Bank Hapoalim Ltd après huit mois à ce poste, a déclaré la banque israélienne dans un dépôt à la bourse de Tel Aviv.

Fischer, qui a été gouverneur de la Banque d’Israël et ancien vice-président de la Réserve fédérale américaine, a été nommé au conseil d’administration d’Hapoalim en octobre 2020.

Selon le communiqué, Fischer, âgé de 77 ans, démissionne pour des raisons personnelles. Une personne au courant de ses projets a déclaré qu’il partait pour passer plus de temps avec sa famille aux États-Unis.

Hapoalim, l’une des deux plus grandes banques d’Israël, avait déclaré en octobre avoir élu Fischer pour un mandat de trois ans au sein de son conseil d’administration. Fischer avait déclaré à l’époque qu’il comptait mettre à profit son nouveau poste au sein du conseil pour aider le groupe à se développer, tout en faisant face à la crise économique engendrée par la pandémie de COVID-19.

« J’ai l’intention d’étudier en profondeur la banque et ses activités, ainsi que l’environnement concurrentiel et la réglementation, afin de pouvoir apporter mon expérience à la banque et à sa croissance », avait déclaré Fischer dans un communiqué à l’époque.

L’économiste, qui a dirigé la Banque d’Israël de 2005 à 2013 et a permis au pays de traverser la crise financière de 2008, a démissionné de son poste de gouverneur de la Banque d’Israël en juin 2013, deux ans avant la fin de son deuxième mandat.

Fischer a été vice-président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale américaine de 2014 à 2017.

Times of Israel (Copyrights).

Partager :