Partager :

Une réflexion est en cours dans les deux chambres du Congrès américain pour que plusieurs agences fédérales forment le Centre de recherche et de développement de l’intelligence artificielle américano-israélien – un nouveau centre pour les deux nations afin de faire avancer en collaboration cette technologie qui évolue rapidement.

S’il est adopté, le projet de loi autoriserait l’attribution de 10 millions de dollars pour financer le centre pour chacune des années fiscales 2022 à 2026.

Le centre serait un mécanisme permettant de « tirer parti de l’expérience, des connaissances et de l’expertise des établissements d’enseignement supérieur et des entités du secteur privé aux États-Unis et en Israël pour développer une coopération plus solide en matière de recherche et de développement » dans des domaines tels que l’apprentissage automatique, la classification des images, la détection des objets, la reconnaissance vocale, le traitement du langage naturel, l’étiquetage des données, la vision par ordinateur, ainsi que l’explicabilité et l’interprétabilité des modèles, notent les responsables dans le texte.

Les chefs des départements d’État et du commerce, de la National Science Foundation et d’autres agences fédérales concernées seraient chargés de former le centre. Les agences auraient également la possibilité de s’engager dans des accords de coopération avec des organisations basées en Israël.

Reps. Jake Auchincloss, D-Mass, Anthony Gonzalez, R-Ohio, Grace Meng, D-N.Y., Dean Phillips, D-Minn, et Mike Waltz, R-Fla, ont présenté le projet de loi à la Chambre des représentants la semaine dernière. Une législation complémentaire a également été présentée au Sénat plus tôt cette année.

« Alors que les États-Unis s’éloignent des guerres éternelles qui ont échoué, nous devons nous réengager dans des alliances solides avec nos amis et être prêts à faire face à la menace émergente du [Parti communiste chinois] », a déclaré Auchincloss. « Le partenariat avec Israël et le développement d’un centre de recherche sur l’intelligence artificielle aideront notre génération à être à la pointe de la R&D au niveau mondial. »

Source : Netgov & Israël Valley

Partager :