Partager :
Depuis 2006, le cabinet de conseil londonien Henley & Partners, spécialisé dans la citoyenneté mondiale et en résidence, édite un classement des passeports les plus « puissants », à savoir ceux qui permettent à leur titulaire d’accéder au plus grand nombre de destinations sans demande de visa préalable (sans visa ou avec visa automatique à l’arrivée).

Pour son Henley Passport Index, il se base sur les données fournies par l’Association internationale du transport aérien (IATA) et prend en compte 199 passeports et 227 destinations de voyage, sans tenir compte des restrictions temporaires occasionnées par la Covid-19.  Israël se retrouve au rang 23. La France n°13.

Sur le podium de ce classement se trouve le Japon (191 destinations disponibles sans visa), Singapour (190) et l’Allemagne ex-aequo avec la Corée du Sud avec 189 destinations.

Les deux premiers pays méditerranéens, l’Italie et l’Espagne, ex-aequo avec186 destinations, se positionnent à la quatrième place. Ils devancent la France (dans les 3 premiers en 2018) et le Portugal, sixième ex-aequo avec 186 pays sans visa. Grèce et Malte (184 chacune) figurent également dans le Top 10.

Il faut par contre atteindre la vingt-troisième place et Israël (161 destinations) pour trouver un pays de la rive Est de la Méditerranée. Quand à la rive Sud, c’est la Tunisie (89 destinations) qui se trouve le mieux placée au soixante-quatorzième rang. Elle devance de peu le Maroc (79e avec 64 destinations) et très largement l’Algérie (92e avec 51 destinations) à égalité avec le Jordanie et juste devant l’Égypte (93e).

Le Liban n’atteint que la 102e place (40 destinations) à seulement deux encablures de la Libye (104e) et trois des territoires palestiniens (105e). La Syrie (108e) ferme la marche et ne compte derrière elle que l’Irak et l’Afghanistan.

/www.econostrum.info

 

Partager :