Partager :

La coalition gouvernementale dispose de suffisamment de voix pour adopter le budget de l’Etat d’ici le 4 novembre, a estimé samedi le président du Parlement israélien, tandis que cette échéance clé doit être respectée pour empêcher un autre tour d’élections.

Selon i24 News :

« Le budget sera adopté – nous avons 61 voix, peut-être 62 », a affirmé Mickey Levy auprès de Channel 12, sans préciser si des partis de l’opposition étaient prêts à le soutenir.

« Je ne suis pas impliqué dans les négociations », a-t-il toutefois indiqué, mais « le budget va passer et c’est un bon budget. »

Selon M. Levy, membre de la liste centriste Yesh Atid dirigée par Yaïr Lapid, ministre des Affaires étrangères, plusieurs compromis ont été trouvés.

Approuvé au début du mois par le gouvernement, le budget de l’Etat doit encore être soumis au vote du Parlement, la Knesset, où il doit obtenir l’appui d’une majorité d’au moins 61 députés.

Selon le Premier ministre Naftali Bennett, le budget comprend des investissements dans l’éducation, la défense, l’environnement, les transports publics et la haute technologie.

« Le budget de l’Etat pour 2021 sera d’environ 432,5 milliards de shekels (environ 113 milliards d’euros) et d’environ 452,5 milliards de shekels pour 2022 (environ 118 milliards d’euros) », avait précisé le ministère des Finances dans un communiqué, lors de l’approbation du programme budgétaire par la coalition.

Sans une approbation du budget par les élus, la Knesset sera dissoute et de nouvelles élections législatives seront convoquées 90 jours plus tard.

Source : i24 News (Copyrights)

Partager :