Partager :

Le 1er octobre 2021, le Technion cessera d’acheter des ustensiles jetables. La décision du Professeur Boaz Golany, Vice-Président exécutif et Directeur Général du Technion, est intervenue après une longue recherche et un examen approfondi des alternatives.

En 2019, le Technion a acheté plus de 2,3 millions de gobelets jetables, près d’un million de cuillères à café jetables et des centaines de milliers d’autres articles à usage unique. Les ustensiles jetables représentent actuellement environ 9 % des déchets sur le campus, et la présente démarche vise à réduire la quantité de déchets et les dépenses associées.

Parallèlement à la décision du PDG, le Technion fournira à ses Facultés et à ses unités des informations sur les alternatives pertinentes et plus respectueuses de l’environnement.

Jusqu’à ce que des alternatives adéquates soient trouvées, la décision exclut les cafétérias et les petits événements organisés dans les Facultés. Il est toutefois important de noter que, même dans ces cas, le Technion encouragera le passage à des assiettes, des tasses et des couverts réutilisables.

« Il s’agit d’une initiative globale qui concerne le Technion dans son ensemble et dont les implications sont considérables », a déclaré le Professeur Golany. « Ces dernières années, le Technion est passé à la vitesse supérieure dans tous les domaines liés à la durabilité. Deux étapes importantes ont précédé le mouvement actuel : l’approbation du plan stratégique du Technion de 2016 et le rapport de contrôle du Technion de 2019, qui ont donné lieu à d’importantes recommandations liées à la durabilité. Notre traitement de ces questions intègre la recherche, les enseignements et les pratiques, ce qui signifie que nous mettrons un accent particulier sur la promotion de mesures supplémentaires fondées sur la science qui ont le potentiel d’apporter des changements positifs spectaculaires ».

Dr. Ronit Cohen Seffer

Dr. Ronit Cohen Seffer

Cette initiative est menée par le centre de durabilité du Technion sous la direction du Professeur Daniel Orenstein, auteur d’importantes recherches sur la question de la durabilité dans les Universités, et de la coordinatrice du centre, la Docteur Ronit Cohen Seffer.

« Notre vision de la durabilité et de la consommation de matériaux est holistique et englobe toutes les réponses possibles : réduire, réutiliser et recycler », a déclaré le Professeur Orenstein. « Il ne fait aucun doute que le recyclage est important, mais la réutilisation et la réduction sont des objectifs particulièrement importants car ils préviennent la pollution dès la phase de production ». La phase de production des ustensiles jetables s’accompagne d’émissions de substances toxiques et de gaz à effet de serre, et le transport des marchandises est également à l’origine d’une grande partie de la pollution.

Pr Daniel Oreinstein

Pr Daniel Oreinstein

« Avant de prendre cette décision, nous avons étudié tous les aspects de l’alternative – l’utilisation d’ustensiles réutilisables – et nous avons constaté qu’en plus de mettre fin à l’utilisation d’ustensiles jetables, nous devons également fournir des instructions sur la bonne façon de réduire l’impact environnemental de l’alternative », a ajouté le Professeur Orenstein. « Il est important de placer les habitudes de consommation dans un contexte beaucoup plus large, qui est la tentative de minimiser les dommages causés à l’environnement sur tous les fronts : énergie, déchets, pollution des sols, de l’eau et de l’air… »

Source Technion France

Partager :