Partager :

Alors que le nombre d’Israéliens gravement atteints ne cesse d’augmenter avec déjà plus de 200 cas sévères, le pays a lancé une nouvelle campagne de vaccination.

Toutes les personnes de plus de 60 ans, soit quelque 1,5 million d’Israéliens, vont recevoir une troisième injection sous huitaine selon le Premier ministre Naftali Bennett.

Par ailleurs, les citoyens qui ne sont pas encore vaccinés devraient si possible recevoir les deux injections avant la fin août.

Même si cette nouvelle vague est moins létale que les précédentes et que le nombre de personnes contaminées est moins important, les autorités sont très soucieuses au vu des nouveaux cas.

La rentrée scolaire dans tout le pays au 1er septembre suscite également des discussions entre le le ministère de la Santé et le ministère de l’Education.

D’après ce dernier, 6 854 enseignants et élèves seraient contaminés par la covid 19 et plus de 50 000 enseignants et élèves sont en quarantaine.

Le Cabinet corona veut établir de nouvelles directives avant la rentrée car la majorité des Israéliens non vaccinés, en l’occurrence tous les enfants de moins de 12 ans et de nombreux adolescents, se retrouvent dans les établissements scolaires. Etant donné que le chiffre quotidien des contaminations frôle de nouveau les 4 000, de nouvelles restrictions sont à l’étude. Toutefois, selon le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, il n’est pas question de reconfiner.

L’hôpital Ichilov de Tel-Aviv a développé un médicament contre le coronavirus, l’EXO-CD24 qui, d’après les premiers tests effectués en Israël et en Grèce, est très efficace.

Aucun des malades ayant reçu le médicament n’a eu besoin d’être intubé ou mis sous respirateur et, en dépit de la sévérité de certains cas, aucun décès n’a été à déplorer.

https://israelentreleslignes.com

Partager :