Partager :

Parfait timing: dans la foulée de la visite au Maroc de Yair Lapid, le chef de la diplomatie israélienne, la Chambre de commerce Israël-Maroc a officialisé son lancement, avec la tenue d’une assemblée constituante, à Jérusalem hier, mercredi 11 août 2021. De nombreux projets sont en cours, et la CCIM ambitionne de renforcer les échanges bilatéraux.

En projet depuis l’annonce de la reprise des relations entre le Maroc et Israël, la chambre de commerce Israël-Maroc (CCIM) avait été enregistrée le 7 juillet dernier, avant d’être officiellement lancée hier, mercredi 11 août, avec la tenue de l’assemblé constituante au centre du judaïsme d’Afrique du Nord, à Jérusalem.

Dans une interview accordée au site d’informations Studio Qualita voici deux jours, mardi 10 août 2021, Gerard Pomper, membre fondateur de la Chambre de commerce Israël-Maroc, a indiqué «lors de cette assemblée étaient réunis les 65 membres fondateurs pour confirmer l’élection du président Yehuda Lancry et le premier vice-président, Daniel Rouach».

Tous deux sont originaires du Maroc. Yehuda Lancry est un diplomate israélien, ancien ambassadeur d’Israël à l’ONU et en France. Et Daniel Rouach est quant à lui Professeur, Docteur en sciences du management et Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France.

Installation de la Chambre de commerce et d’industrie israélo-marocaine

«La CCIM a pour objectif de créer une nouvelle passerelle entre le Maroc et Israël, entre les industriels et les hommes d’affaires, pour répondre à une attente extraordinaire du milieu d’affaire marocains et israéliens, car nombreux sont les Israéliens qui ont des attaches avec le Maroc», a expliqué Gerard Pomper.

Avant son lancement officiel, de premiers contacts avaient déjà eu lieu entre les deux milieux d’affaires. Au mois d’avril dernier déjà, alors que le rétablissement des relations entre les deux pays n’étaient vieux que de quatre ou cinq mois, des discussions avec des industriels marocains ont eu lieu, afin d’organiser une table ronde au sujet de l’investissement et de la coopération dans le secteur agricole. Des acteurs marocains du secteur de la santé avaient par ailleurs pris part à une web-conférence sur l’innovation dans le secteur de la santé, organisée par la chambre de commerce Israël-France.

Au cours de cette interview accordée à Studio Qualita, Gerard Pomper a par ailleurs annoncé qu’une chambre de commerce Maroc-Israël serait bientôt opérationnelle. Son président est d’ailleurs déjà tout désigné: il s’agit de l’ambassadeur marocain Mohamed Saïd Benryane.

Autre secteur phare de la coopération entre les deux pays, le tourisme, secteur pour lequel la chambre de commerce s’active déjà pour faciliter les échanges et accompagner les opérateurs.

Maroc-Israël: un rapprochement pas que diplomatique.

 

«Les premiers contacts que nous avons eu, c’étaient avec de grandes agences de voyages marocaines, qui espèrent avoir 100.000 visiteurs pour l’année prochaine», a expliqué, à cet égard, Gerard Pomper.

La CCIM se prépare à recevoir des délégations marocaines, mais elle prépare aussi la visite de délégations israéliennes au Maroc dans différents domaines: hautes technologies, automobile, aéronautique et aérospatial, sans oublier les start-up. «Nous avons un projet d’incubateur de start-up maroco-franco-israélien», a d’ailleurs indiqué Gerard Pomper. Prometteur…

https://fr.le360.ma

 

 

Partager :