Partager :

Face à la hausse des ransomwares et autres cyberattaques la protection des données est plus importante que jamais. Pour s’imposer en leader du secteur, Hewlett-Packard Enterprise s’offre Zerto (Israël), une société spécialisée dans la gestion automatisée des points de sauvegarde et de restauration. La transaction a été signée pour 347 millions de dollars.

Selon www.usine-digitale.fr:

Hewlett-Packard Enterprise (HPE) continue sa campagne d’investissements. Quelques jours seulement après s’être offert Determined AI, il a annoncé le 1er juillet l’acquisition de Zerto (Israël), société spécialisée dans la gestion des points de sauvegarde système. La transaction a été scellée pour 347 millions de dollars avec l’objectif de renforcer les efforts d’HPE dans l’automatisation de la protection des données.

Le logiciel de Zerto sera intégré au service de données dans le cloud HPE GreenLake et « permettra aux clients de protéger leurs données et d’agir rapidement« , a déclaré Antonio Neri, président et CEO de HPE. Fondée en 2009 et basée entre Israël et Boston, Zerto s’illustre sur le marché en pleine expansion de la protection des données et sur celui de la reprise après sinistre (DRaaS).

« L’ajout de Zerto accélérera considérablement la feuille de route d’HPE en matière de talents en R&D et la transformation de HPE pour devenir un fournisseur leader de gestion et de protection des données« , a détaillé Antonio Neri dans un communiqué. Zerto revendique déjà plus de 9 000 clients et des partenariats avec plus de 350 fournisseurs de services informatiques.

Un marché en plein essor
L’intérêt de cette acquisition pour HPE est de permettre à ses clients de se remettre en quelques minutes des attaques par ransomwares, en très forte hausse. L’offre Zerto permet de restaurer les données à leur état de base à peine quelques minutes ou même secondes seulement avant l’attaque ou la perturbation. Pour y parvenir, la solution repose sur l’automatisation de la création des points de sauvegarde. Zerto permet également de répliquer et de migrer facilement les données entre les environnements VMware vSphere et Microsoft Hyper-V, ainsi qu’en mode natif vers Amazon Web Services et Microsoft Azure, indique HPE.

« Les données étant à la base de la transformation numérique, les clients doivent pouvoir les gérer et les protéger« , a déclaré Tom Black, vice-président senior et directeur général de HPE Storage. « Zerto positionne davantage HPE dans son ambition de devenir le leader de la gestion et de la protection des données grâce aux services cloud HPE GreenLake« , a-t-il ajouté.

Selon les estimations d’HPE, cette acquisition s’avérera très lucrative. Le marché de la protection des données en tant que service (aaS) passera de 7,7 milliards de dollars en 2020 à 15,3 milliards de dollars en 2024, prévoit l’entreprise. La transaction devrait quant à elle rapporter plus de 130 millions de dollars de revenus courants et avoir un effet positif sur le bénéfice d’exploitation à partir de l’exercice 2023. L’équipe de direction de Zerto rejoindra HPE Storage après la clôture de la transaction prévue au quatrième trimestre de l’exercice financier de 2021 ».

www.usine-digitale.fr

Partager :