Partager :
Le ministre marocain des Affaires Etrangères bientôt en Israël ? Nasser Bourita n’a pas encore confirmé l’invitation du ministre israélien de la diplomatie Yair Lapid. Une invitation transmise par le directeur général du ministère Alon Ushpiz, actuellement à Rabat pour des entretiens avec son homologue marocain dans le but de consolider les relations bilatérales et évoquer des défis communs à relever
Si cette visite se confirmait, ce serait alors la première visite d’un haut responsables marocain en Israël.
Certaines rumeurs laissent penser qu’elle pourrait avoir lieu juste après l’établissement des premiers vols directs entre les deux pays, prévu pour le 25 juillet.
Le 10 décembre dernier Le Maroc devenait le 4ème pays arabe à normaliser ses relations avec l’état hébreu après une rupture de vingt ans. En contrepartie de la normalisation, Donald Trump a offert au Roi Mohammed VI la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur la partie occidentale du désert du Sahara…
LE PLUS. Dans le JDD : « Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a œuvré en coulisses pour que les États-Unis reconnaissent la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, en contrepartie d’une normalisation des relations entre le royaume chérifien et l’État hébreu ».Diplomate de carrière, le quinquagénaire est connu pour être un « technicien impitoyable », selon le magazine marocain TelQuel. On le retrouve dans les arcanes de l’ONU, où il a officié près d’une décennie, mais aussi à l’ombre de la COP22 à Marrakech en 2016, ou dans les coulisses des échanges avec le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane.

Pur produit de la méritocratie et proche du roi, il est sans surprise un spécialiste de la question du Sahara occidental, cette ancienne colonie espagnole revendiquée depuis des décennies par les Marocains et les indépendantistes saharaouis du Front Polisario soutenus par l’Algérie. Cette légitimation par Washington, contraire aux résolutions des Nations unies sur le sujet, est « une percée diplomatique historique », s’est-il félicité vendredi, comme si l’accord avec Israël était secondaire ».

Nasser Bourita, né le 27 mai 1969 à Taounate, est un diplomate marocain, actuellement ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger dans le gouvernement El Othmani du Maroc.
Partager :